AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Les rêves ouvrent la voie, cachée dans les sous-bois ...
 

Partagez | 
 

 Un assassin démasqué [ Pupille Obscure et Requiem de Minuit ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Solitaire
Solitaire


Masculin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 11/10/2009


Devise : L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent : il éteint le petit, il allume le grand.
Points d'expérience:
156/200  (156/200)

MessageSujet: Un assassin démasqué [ Pupille Obscure et Requiem de Minuit ]   Mer 6 Oct - 19:47

Pupille Obscure marchait rapidement parmi les branches qui surplombaient le sol. Le soleil brillait faiblement derrière lui. Les arbres projetaient une ombre inquiétante, prête à cacher n'importe quel ennemi ou mauvaise surprise. Bientôt, les derniers rayons de l'astre d'or disparaitraient à l'horizon et la cape noire de la nuit s'étendrait tout autour du guerrier. Soudain, il sentit ses pensées dériver et repartir en marche arrière vers son passé. Une de ses pires rencontres, il y avait bien longtemps de cela. Le guerrier se mit à revivre un évènement passé. Le retour en arrière commença. Il était seul, tout seul pour affronter les épreuves que la vie lui réservaient. Tout seul depuis quelques jours à peine. Depuis la mort de son compatriote, quelques soleils auparavant. Pourquoi ? Il avait été assassiné. Un acte absolument impardonnable au yeux de l'écureuil. Lors d'un bataille, on pouvait blesser une personne, mais pas la tuer. Cela était contraire aux lois de vie du rongeur. Mais qui avait donc pu commettre une chose aussi horrible ? Comment Pupille Obscure aurait-il pu le savoir ? Il n'était pas là lorsque la scène s'était produite. La seule chose qu'il savait, c'était que son ami était mort. Le guerrier au pelage d'ébène avait retrouvé le corps inerte camouflé entre des branches de ronces et des buissons touffus. La cadavre avait-il était déposé ici dans le dessein de cacher l'assassina ou s'était-il retrouvé là par pur hasard ? Nul ne le saurait jamais. Pupille Obscure avait enseveli le corps avait tous les hommages possibles, les yeux plein de larmes de rage. Maintenant, ses yeux étaient secs, après avoir tant pleuré, mais son cœur réclamait vengeance. En fait, il aurait voulu comprendre. Comprendre ce qui pouvait pousser à un individu à en tuer un autre, sans raisons apparentes. Sur ces points, le solitaire était absolument formel. Lorsqu'il avait observé le cadavre, minutieusement, Pupille Obscure avait décelé des griffures profondes et multiples. Et ces griffures avaient été causées par un écureuil, sûrement très agile et puissant. La seule chose qui restait de l'assassin était une griffe aiguisée, arrachée par la violence des coups et plantée dans la cadavre de l'écureuil. Le tueur devait être vraiment acharné. Quand à son compagnon, il n'était pas du genre à chercher la bataille. Très étonnant pour un solitaire. D'ailleurs, Pupille Obscure avait toujours été sûr qu'il aurait mieux trouvé sa place dans un clan accueillant et protecteur. Il lui était presque évident que son ami n'avait même pas cherché à attaquer son adversaire. Peut-être ne s'était-il même pas défendu. Cela ajoutait au crime de l'autre solitaire, car attaquer une personne qui ne se défend pas montre vraiment une lâcheté et une méchanceté hors du commun. Il devait sûrement encore rôder dans les parages, et Pupille Obscure ne tenait pas vraiment à le rencontrer, ses dernières déductions faisant apparaitre l'assassin comme victime de problèmes psychologiques. Or un fou est entièrement imprévisible et capable des crimes les plus horrible sans un soupçon de remord. Voilà pourquoi le solitaire se pressait de rejoindre son abri avant la tombée de la nuit. Mais il ne se doutait pas qu'il n'aurait pas cette chance, et qu'il serait empêché d'atteindre son but par la personne même qu'il voulait à tout prix éviter. Voulait-il vraiment se venger ? Il fallait croire qu'il avait peur de finir de la même manière que son infortuné compatriote. Quel que soit son avis sur la question, il n'aurait pas le choix. Il sauta d'une branche basse pour atterrir sur la suivante, et s'arrêta net, immobile comme un tronc d'arbre mort. D'ailleurs, c'était de l'arbre mort situé à quelques queue d'écureuil que provenait le bruissement du feuillage. Pupille Obscure ne bougeait toujours pas, et osait à peine respirer. Il faut dire que la mort de son ami l'avait profondément perturbé et que ce n'était pas la première fausse alerte qui obligeait le cœur du rongeur à tambouriner bien plus fort que d'habitude. Cependant, c'était la première qui durait aussi longtemps, et surtout la première à cette heure-là, heure ou le réel semble surnaturel, où l'on ne peut distinguer les éléments imaginés et ceux qui sont effectivement et vraiment présents. Le solitaire écoutait, tous les sens en alerte, angoissé jusqu'au plus profond de son âme bouleversée. Pourtant, il n'entendait plus rien. Quand soudain, les fourrés s'écartèrent pour laisser le passage à une grande créature. La créature l'avait-elle remarqué ? Immédiatement, ses yeux se posèrent sur la figure du guerrier épouvanté. Celui-ci sut alors qu'il était perdu, qu'il ne reviendrait pas indemne de cette rencontre. Pupille Obscure se secoua, étourdit par ses souvenirs. Il reprit son chemin en silence, songeant qu'il se trouvait à nouveau seul depuis la mort de Gland de Cristal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ecureuil mort
Ecureuil mort


Masculin
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/10/2010


Devise : Pardonne moi si chacun de mes mots est un mensonge.
Points d'expérience:
6/100  (6/100)

MessageSujet: Re: Un assassin démasqué [ Pupille Obscure et Requiem de Minuit ]   Ven 8 Oct - 21:15

Un jour tu as imaginé un écureuil noir ...
Aux yeux noirs ...
Et à l'âme ... noire ...
C'est a minuit qu'il entre sur scène.

Toutes les histoires ne sont pas bonnes à raconter. Il se souvenait de cette nuit. Il se souvenait de tout. Chaque heure, chaque minute, chaque seconde. C'est par une nuit comme celle-là qu'il avait accompli son devoir. Il l'avait tuée. Non, il n'était pas triste. La tristesse est réservée à ceux qui ont des sentiments. Comme toutes les femelles, elle était tombée dans ses filets. Elle avait glissé la tête la première jusqu'au plus profond de son piège. Elle ne s'en était jamais sorti. Comme toutes les autres ... C'est drôle comme elles sont faibles même quand elles se débattent. Avec lui c'était simple : il les charmait, elles tombaient amoureuse de lui puis il les envoyait au paradis, ou serait-ce en enfer ? En gros : charme, embrouille, mort. Il arrivait devant la forêt. Celle où il avais été banni autrefois. Celle ou vivent quatre clans. Il s'arrêtait devant le premier arbre, comme si une sorte de champ magnétique l'empêchait de continuer sa marche. Il respirait l'air. Cette endroit était maintenant son nouveau terrain de chasse. Il était de retour. Il entamait sa marche funèbre vers la Colline solitaire. Un sourire en coin se figeait sur sa bouche lorsqu'il pensait aux réactions des clans lorsqu'ils se rendraient compte que lui, Requiem de Minuit, était de retour. Quelle coïncidence ! Il était justement minuit. Et encore une fois quelle coïncidence ! C'était justement ici qu'il avait tué cette pauvre femelle sans défense. Il fit un clin d'œil amusé à la lune. Puis devant, il vit se dessiner une silhouette. A ce moment précis, il était à peu près sûr qu'un éclat brillait à l'intérieur de ses yeux noirs. Il attendis l'inconnu, et lorsqu'il fut à quelques queues d'écureuil de lui, il lui lança, d'une voix glaciale qui allait en parfaite harmonie avec cette sombre nuit :

- Tiens ! Un insomniaque.

Il salua le nouveau venu de la tête tout en le dévisageant. C'était bien vrai ... à première vu, il n'avait rien d'un assassin. Et pourtant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Solitaire
Solitaire


Masculin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 11/10/2009


Devise : L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent : il éteint le petit, il allume le grand.
Points d'expérience:
156/200  (156/200)

MessageSujet: Re: Un assassin démasqué [ Pupille Obscure et Requiem de Minuit ]   Dim 17 Oct - 19:58

Pupille Obscure avançait doucement. Soudain, un mouvement attira son attention : un écureuil passait, non loin de là ... Voulant être seul et espérant donc que le rongeur ne l'avait pas remarqué, le solitaire accéléra la marche. En vain. L'adversaire l'avait remarqué.

* - Tiens ! Un insomniaque.
*

Se retournant avec lenteur, l'écureuil couleur de la nuit vit les prunelles de son adversaire briller. Elles répendaient une leur étrange car la lune s'y reflétait. Adversaire ... Pourquoi ce mot ? L'écureuil ne lui avait fait aucun mal, et il semblait même plutôt sympathique. Cependant, Pupille Obscure ne pouvait se détacher d'un curieux pressentiment, comme si ... Comme si une aura maléfique se propageait autour de l'inconnu. Mais qui était-il donc, et pourquoi avait-il adressé la parole au solitaire ? D'habitude, les écureuils qui n'appartiennent pas aux clans passent sans rien se dire, et semblent même s'éviter. Pupille Obscure joua la prudence.


- Bonsoir ... Qui est-tu ?

Il ne l'avait encore jamais rencontré, ou du moins il ne s'en souvenait pas ! C'est pourquoi une curiosité empreinte de méfiance poussait le solitaire à robe d'ébène vers le mystérieux inconnu. Mais celui-ci n'avait pas l'air de se presser pour répondre. Au contraire, il semblait même prendre un malin plaisir à faire semblant de ne rien avoir entendu.

* - Belle nuit, n'est-ce pas ? *


Surpris, Pupille Obscure hocha la tête sans rien dire. Étrange individu que celui qui se trouvait à quelques queues d'écureuil de lui ! La peur primitive du solitaire avait disparu, il avait classé l'inconnu parmi les spécimens " bizarres mais inoffensifs ". Il ne pouvait pas savoir comme il avait tort, tort, plus tort encore que depuis toujours dans sa vie. Mais comment le deviner en observant la douce figure de Requiem de Minuit ? Car oui, c'était lui, Requiem de Minuit, banni il y avait très longtemps du clan de l'Aube et revenu prendre sa vengeance. Il allait falloir se méfier de lui, il n'était pas à un crime près ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ecureuil mort
Ecureuil mort


Masculin
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/10/2010


Devise : Pardonne moi si chacun de mes mots est un mensonge.
Points d'expérience:
6/100  (6/100)

MessageSujet: Re: Un assassin démasqué [ Pupille Obscure et Requiem de Minuit ]   Dim 17 Oct - 20:32

Oublie.
Oublie tout.
Trouve le moyen d'oublier ce que tu ressens.
Et cette douleur qui te tiraille ... s'évanouit.


Requiem de Minuit cligna des yeux. Mais la lune était toujours là. Omniprésente dans ce regard froid.

* Ne plonges jamais tes yeux dans les miens. Tu n'es pas sûr de pouvoir supporter ce que tu y verras. Toutes les atrocités que j'ai commise sont à l'intérieur ... *

Son interlocuteur s'arrêta apparemment stupéfait. Il semblait surprit que Requiem lui ait adressé la parole. Le solitaire paraissait surtout méfiant. L'écureuil sombre le dévisagea pendant quelques secondes et un rictus de mauvaise augure tira ses traits. Ce fameux sourire ... Il valait mieux se méfier. Quand il souriait de cette façon, qui savait ce qu'il avait derrière la tête ? Quand le solitaire lui répondit, il fit mine de ne pas avoir entendu.


* - Bonsoir ... Qui es tu ? *

Qui était il ? Ah ... En langage d'adolescent il aurais dit : la question qui tue ! Bien sûr Requiem avait toujours la réponse à la question, mais ce n'était pas forcément celle à laquelle l'on s'attendait. Le solitaire se rapprocha de l'autre. Une étrange lueur passa dans ses yeux.

- Tu le découvriras bien assez tôt. C'est moins drôle si je te le dis de suite. Mais la question n'est pas qui je suis mais ... toi, qui es-tu ?

Ce qu'il pouvait être mystérieux quand il s'y mettait ! Le tueur qui laisse planer toute sorte de doute sur ses intentions ... Le calme avant la tempête ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Solitaire
Solitaire


Masculin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 11/10/2009


Devise : L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent : il éteint le petit, il allume le grand.
Points d'expérience:
156/200  (156/200)

MessageSujet: Re: Un assassin démasqué [ Pupille Obscure et Requiem de Minuit ]   Dim 7 Nov - 19:41

Pupille Obscure dévisagea son interlocuteur avec insistance. Il lui semblait être un bien étrange personnage ... Cependant, le solitaire noir ne comprenait pas la raison de cette impression. Requiem de Minuit prit la parole, mais sa réponse ne ressemblait en rien à celle à laquelle l'écureuil s'attendait.

* - Tu le découvriras bien assez tôt. C'est moins drôle si je te le dis de suite. Mais la question n'est pas qui je suis mais ... toi, qui es-tu ? *


Surprit, Pupille Obscure ne put répondre. Pourquoi son adversaire de voulait-il pas dévoiler sa vie et sont identité ? Puis, subjugué par le regard intense de l'écureuil, le solitaire à pelage d'ébène déclina son nom. Il ne pouvait se résoudre à abandonner les pupilles de son camarade. Elles étaient ... si étranges ... presque magiques. Qu'avaient-elles de si extraordinaire ? Le solitaire n'aurait pu le dire. Il avait oublié sa peur première et était hypnotisé par Requiem de Minuit. Celui-ci s'en était bien sûr aperçu, et il comptait bien s'en servir. Pourquoi l'écureuil ne pouvait-il plus réagir ?! Comment savoir ? L'inconnu s'avança, mais Pupille Obscure ne pu faire un seul pas. Il était figé, tétanisé d'admiration pour celui qu'il avait tant redouté quelques instants auparavant.

* Pourquoi l'avoir regardé dans les yeux ? Je savais qu'il ne le fallait pas ... Et pourtant ... Qu'y a t'il d'aussi fascinant dans ses yeux ? *

Fascinant ... Oui, c'était bien le mot. Le solitaire était absolument fasciné par les yeux de tueur appartenant au pire meurtrier de l'Histoire ... Celui-ci se rapprochait pas à pas. Qu'avait-t-il en tête ? Seul lui-même pouvait le savoir ... ou pas ! Peut-être ne contrôlait-il pas les pulsions qui le poussaient à tuer, tuer, toujours et toujours plus ... Qui pouvait sauver le solitaire de son abject destin maintenant ? Était-il trop tard pour sa survie ? Le tueur ne se tenait plus qu'à un pas et l'écureuil condamné pouvait sentir son haleine meurtrière sur sa figure. Il pouvait la sentir ... Mais il ne la sentait pas. Les seules choses présentes à son esprit étaient les deux astres luisants de la figure de son terrible adversaire. Lentement pour ne pas briser la transe de sa victime, Requiem de Minuit s'avança encore plus près, toujours plus près. Il lui suffisait maintenant de quelques secondes pour détruire à jamais le solitaire se tenant en face de lui. Quelques secondes seulement ... Mais, au moment même où l'avenir de Pupille Obscure se jouait, à l'instant fatal, quelque chose fit réagir le solitaire. D'un bond en arrière, il mit de la distance entre lui et l'assassin. L'assassin, oui ! Comment était-il assez bête pour ne pas s'en être aperçu plus tôt ! Sur la patte avant droite de l'impitoyable meurtrier brillait une cicatrice, un emplacement vide là où devrait être une griffe aiguisée ...

* Le tueur ! C'est lui ! *

Un éclair de panique, un léger tremblement, puis une étincelle de détermination dans les grands yeux de l'écureuil solitaire. Face à lui, l'ancien banni, le traître, le tueur ... Celui qui avait assassiné son camarade ! Et Pupille Obscure allait fuir devant lui ?! Il allait partir discrètement ?! NON ! Il ne laisserait pas filer cette occasion de se venger ! Alors il prit son élan, devant l'écureuil fou qui ne se doutait de rien. Il couru, bondit, et sauta à la gorge de son adversaire ! Tout de suite, il accrocha ses dents pointues à la gorge coupable de l'assassin. Le solitaire ferma les yeux, se concentrant pour ne pas lâcher prise malgré les assauts désespérés de son cruel adversaire. Soudain, il senti un liquide chaud couler sur son pelage noir. Il ouvrit les yeux doucement. Son adversaire ne bougeait plus. Lentement, le solitaire relâcha sa prise meurtrière, les dents couvertes de poils poisseux de sang. Mais Pupille Obscure ne s'en rendait pas compte. Il venait seulement de se rendre compte de se qu'il avait fait. Il avait agi par instinct, mais en avait-il vraiment le droit ? Avait-il le droit de se venger comme ça, de tuer à son tour ? Anxieux, l'écureuil, le pelage souillé par le liquide qui fuyait le défunt, attendit un quelconque signe venant du clan de la Lune. En vain. Alors il souffla de soulagement, se nettoya dans une grande flaque d'eau et reprit sa direction initiale. Son antre l'appelait pour un bon somme bien mérité. Dorénavant, Requiem de Minuit n'était plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 848
Date d'inscription : 17/01/2009


Devise : La Chance aide parfois, le Courage toujours !
Points d'expérience:
625/700  (625/700)

MessageSujet: Re: Un assassin démasqué [ Pupille Obscure et Requiem de Minuit ]   Sam 7 Mai - 21:18

[ Terminé ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Un assassin démasqué [ Pupille Obscure et Requiem de Minuit ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un assassin démasqué [ Pupille Obscure et Requiem de Minuit ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feuille de Rêve :: Territoires Libres :: Ville des Bipèdes :: Colline Solitaire-