AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Les rêves ouvrent la voie, cachée dans les sous-bois ...
 

Partagez | 
 

 Il faut se méfier de l'eau qui dort [ Lune du Matin et Perle de Rosée ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Elle agit dans l'ombre ...


Féminin
Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 16/01/2009


Devise : Prouver que j'ai raison serait accorder que je puisse avoir tort.
Points d'expérience:
106/200  (106/200)

MessageSujet: Il faut se méfier de l'eau qui dort [ Lune du Matin et Perle de Rosée ]   Lun 30 Mai - 20:41

Lune du Matin en avait assez de rester cloitré dans cette immonde grotte. Entourée, trop entourée. Son camp lui manquait terriblement. Ce camp si joyeux ou du moins si rassurant. Mais depuis quand une chef avait-elle besoin d'être rassuré ?! C'était dit ! Elle partit à l'aventure. La joie du nouveau, du danger, le souffle du vent chaud courait de nouveau dans ses poils. Un vrai bonheur. Gambader dans les pleines, oui gambader devant les chiens. Leur clouer le bec, devant leur lenteur, les narguer; un vrai plaisir envahit ses veines. Elle allait apprêter à partir mais s'arrêta. Non, ce n'était pas un arrêt de peur ou de regret, loin de là, c'était un arrêt de savoir, savoir qu'on l'observait. Que l'on observait ses faits et gestes. Comme pour la débusquer dès qu'elle serait seule. Elle rit, la jeune chef ne prit même pas le soin de rire intérieurement. Mais pour que son effet soit très réussi il était indispensable qu'elle sache qui l'observait avec tant d’intérêt et d'intensité. Elle s'assit, peut être la prendrait-on pour une folle mais elle n'en avait que faire. Elle resta là, à rire, et à sentir. Soudain, contre toute attente elle se leva, elle savait de qui il s'agissait, elle ne se doutait pas que partir comme si de rien était lui serait peut être fatal, mais elle partit. Tranquillement, surement un peu trop insouciante. Elle s'en alla vers le lointain, pour enfin sortir de cette grotte et de cette clairière qui lui sortait par les yeux. Vraiment, elle était faite pour les espaces verts, et les grandes pleines baignées de vent, elle avait besoin de ses montagnes enneigées au lointain pour se sentir bien. Elle aimait l'action, l’imprévu, et la découverte, mais l'odeur enivrante de son chez-elle était toujours très agréable aussi. Elle se dirigea donc vers son clan, il devait être à plusieurs jour de marche, surtout avec les chiens ... Elle risquait surement sa vie, mais après tout, qui ne tente rien n'a rien comme on dit. La jeune chef monta dans un arbre et observa le magnifique paysage qui s'offrait à elle. Magnifique paysage dans l'aurore d'un jour nouveau, le fameux crépuscule du matin. Le meilleur moment de la journée pour elle, frai, il permettait souvent de voir sans être vue, malheureusement cela était aussi valable contre soit. Mais le danger qui la guettait l'assura de continuer. Lune du Matin avança prudemment, sur ses jeunes pattes blanches et musclées. Puis elle se retourna, lentement, très très lentement, et admira avec un sourire carnassier celui qui la guettait depuis tant de temps. Elle lui rendit son sourire, et tranquille sans peur aucune dans la voix, elle dit:
- Que me vaut ta si déplaisante présence ?

Au fond, Lune du Matin savait qu'elle n'aurait jamais dut lui accorder sa chance, qu'elle aurait dut la donner à un autre. Mais sa famille décimée à cause de la guerre lui avait fait perdre ses esprits, elle s'était mise en tête que le pouvoir ne montait pas à la tête, que c'était et que ça resterait un mythe. Mais non, elle en avait la preuve. Sa lieutenante, l'être à qui elle avait accordé le plus de confiance, du moins celui à qui elle avait accordé le plus d'importance venait ici pour la tuer, ou du moins lui prendre sa place, elle le sentait. Elle ne partirait pas tant qu'elle ne serait pas morte, jamais elle n'abandonnerait son clan avec à sa tête un être si méprisable. Et même si elle devait partir pendant de très nombreuse lunes, elle reviendrait, pour se venger, tel un fantôme qui hante les demeures trop longtemps abandonnées.

_______________________________________________________________________________________
Prouver que j'ai raison serait accorder que je puisse avoir tort.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 19/05/2009


Devise : Ne remet pas au lendemain ce que tu peux faire le jour-même.
Points d'expérience:
113/200  (113/200)

MessageSujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [ Lune du Matin et Perle de Rosée ]   Mer 1 Juin - 19:21

Perle de Rosée vit soudain Lune du Matin quitter furtivement la Grotte de la Lune. Avec précaution, elle se mit à la pister et retrouva facilement sa trace : la chef ne se cachait pas. Avec tous les chiens qui rôdaient dans les parages, ce n'était guère prudent pourtant. La lieutenante du clan des Nuages se faufila dans les buissons pour pouvoir se redresser et suivre sa meneuse sans se faire repérer. Peine perdu, le sol était jonché de brindilles sèches qui craquaient sous le points pourtant léger de l'écureuil. Au bout d'un moment, Lune du Matin s'arrêta. Et incompréhensiblement elle se mit à rire aux éclats, sans sembler pouvoir s'arrêter. Que lui prenait-il ? Perle de Rosée sentit qu'elle avait la réponse ... Lune du Matin avait du repérer que quelqu'un la suivait. C'était une chef expérimentée après tout ... Mais elle s'attendait à ce que Perle de rosée la rejoigne, elle se trompait ... Pour le moment, la lieutenante préférait rester cachée, bien qu'audible. Et la chef du clan des Nuages semblait l'avoir comprit puisqu'elle reparti enfin. Mais où allait-elle donc ainsi ? Était-elle devenue folle ? Ce serait une aubaine pour Perle de Rosée, qui pourrait prendre le pouvoir ... Mais Lune du Matin semblait à présent se diriger vers un but bien précis. Stupéfiée, l'écureuil au pelage gris brouillard comprit alors : sa chef se dirigeait vers le camps des Nuages, et cela sans en avertir personne ... L'écureuil se dit qu'elle pourrait ainsi très facilement obtenir enfin la place de meneuse qu'elle convoitait, mais quelque chose la retint. Nul doute que Lune du Matin allait-être tuée par les chiens, mais la lieutenante avait trop longtemps voulut être enfin débarrassée de la meneuse pour ne pas ressentir l'envie d'assister au spectacle. Seulement ... Qui disait spectateur, disait aussi prochaine victime sur la liste des canidés, et l'arme de Perle de Rosée pouvait donc se retourner contre elle. Non, ce n'était décidément pas une solution assez satisfaisante. Jetant un regard panoramique à l'horizon, elle vit que les deux écureuils étaient seuls, aucun autre rongeurs ne se trouvait dans les parages, elle en était sûre. La chef et la lieutenante étaient bien trop éloignée de la Grotte de la Lune pour trouver des témoins ... Qui pourrait l'accuser de quoi que ce soit ? Alors Perle de Rosée s'avança vers sa chef et ne chercha plus à se mettre à couvert. Elle sentait dans l'air électrique que sa quête de pouvoir allait bientôt arriver à son terme. Et pour se terminer en beauté ... Il n'y avait rien de mieux qu'un combat, un combat à mort ... La lieutenante suivit à pas feutrées celle qui demeurait sa chef malgré tout, et elle la surveillait du regard. Ne se rendrait-elle jamais compte que celle qui la suivait ne se cachait plus et qu'elle rêvait d'en découdre enfin ?! Mais elle avait surement déjà reconnu à son pas ample sa poursuivante et devait attendre le meilleur moment pour la surprendre elle aussi. En effet, un instant plus tard, Lune du Matin se retournait pour pouvoir admirer le sourire de sa lieutenante ... Un sourire menaçant et à la fois victorieux d'avance. Sans montrer d'étonnement, Lune du Matin prit la parole de sa voix assurée.

* - Que me vaut ta si déplaisante présence ? *

Sa si déplaisante présence ... Oh, la chef du clan des Nuages se rendait-elle compte à présent qu'elle avait mal fait son choix et qu'elle risquait sa vie à ce moment, seule et sans renfort possible face à une écureuil qui rêvait depuis longtemps de lui faire la peau ... Mais peut-être ignorait-elle encore les intentions pourtant assez exprimées de Perle de Rosée ? Non, sinon elle ne l'aurait pas accueillit comme cela. Mais la lieutenante au pelage gris savait que seule sa chef nourrissait des doutes à son sujet, personne d'autre ne pouvait imaginer qu'elle n'était pas celle qu'elle se disait être. Après tout, est-ce qu'elle n'avait pas toujours travaillé au clan de même que tous les autres ? Est-ce qu'elle n'avait pas formé des guerriers avec patience et tact ? Et est-ce qu'elle ne c'était pas toujours battu sous l'étendard du clan des Nuages, sans faillir et sans compter le nombre de fois où elle avait risqué sa vie ? Elle méritait d'être chef, et elle le voulait. A cet instant, le cœur de Perle de Rosée se récriait d'une injustice, pourquoi Lune du Matin et pas elle ?! Elle, que le clan de la Lune ne visitait jamais, qui n'était toujours pas chef ... Pourquoi personne ne voulait-il donc lui donner sa chance ? Sa chance ... Perle de Rosée ne l'avait-elle pas eu en devenant lieutenante, choisie par sa chef ? Et voilà qu'elle venait de tout gâcher sur un simple coup de tête. Mais il était trop tard, elle ne pouvait plus reculer. L'absence trop longue du cinquième clan l'avait rendu bien trop solitaire pour qu'elle puisse continuer à vivre comme tout le monde. Et elle était devenue lieutenante ... Le pouvoir, le succès toujours et encore plus ... Avait-elle suivie la bonne voie, le bon chemin ? Venait-elle de faire l'acte qui la bannirait du clan ? Tout se mélangeait, mais Perle de Rosée tenait bon. Elle mit fin à ses réflexions et répondit à sa meneuse, d'une voix mielleuse et perfide.

- Comment, Lune du Matin, c'est ainsi que tu salues ta propre lieutenante ?


Elle jouait la fausse indignation mais aucune des deux écureuils n'était dupe. Maintenant, Perle de Rosée ne pouvait plus faire demi-tour. Les dés étaient joués : soit elle battait Lune du Matin, soit c'était l'inverse. Dans tous les cas, l'un des écureuils était de trop, et il allait bientôt rejoindre ce clan qui reniait Perle de Rosée. Celle-ci commençait à s'impatienter de l'impassibilité de sa meneuse. Pourtant, elle n'osait pas l'attaquer elle-même. Comme si malgré tout, un reste de respect lui restait, une miette de l'admiration qu'elle avait trop longtemps eu de Lune du Matin, et qui s'était petit à petit chargé en une haine et un désir de pouvoir absolu. Elle se souvenait de la fierté qu'elle avait ressenti comme si c'était la sienne lorsque Lune du Matin avait été nommé lieutenante. Comment la lieutenante actuelle en était arrivé là ? Que c'était-il passé, pourquoi Perle de Rosée était-elle ici, et que faisait-elle donc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Elle agit dans l'ombre ...


Féminin
Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 16/01/2009


Devise : Prouver que j'ai raison serait accorder que je puisse avoir tort.
Points d'expérience:
106/200  (106/200)

MessageSujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [ Lune du Matin et Perle de Rosée ]   Jeu 9 Juin - 23:30

Lune du Matin resta devant la jeune lieutenante. Elle semblait faiblir, plier sous un poids, la culpabilité ? Qui savait ? Peut-être ce petit écureuil qui ne pensait qu'au pouvoir s'en voulait. Mais en même temps, le pouvoir devait être si enivrant quand on ne savait si on l'aurait un jour. Quand on ne nait pas avec sa mère qui ne cesse de vous pousser dans vos retranchements en vous hurlant que vous devez être très forte pour pouvoir supporter les responsabilités de chef, avec toutes ses contrainte sans pour autant prendre la main, et devenir tyrannique. Lune du Matin réalisa maintenant l’erreur monumentale qu'elle avait faite. Donner du pouvoir à cet écureuil, si petit, si frêle et si peu préparé, car un lieutenant a énormément de pouvoir même si il vit dans l'ombre du chef. Perle de Rosée n'était pas faite pour ça, elle n'était pas préparé psychologiquement. La jeune chef n'aurait jamais dut accorder sa confiance comme ça ! Quelle faute grave, et preuve de faiblesse ! Lune du Matin n'arrêtait pas de se remémorer ces moments, où ses parents ne cessaient de lui répéter que le pouvoir n'était pas fait pour tous. Elle ne voulait pas le croire, bien que l'expression "les parents ont toujours raison" ne soit pas fausse. Elle réalisa alors qu'elle était encore devant cette lieutenante, traitre sans le vouloir, en fait elle ne lui en voulait pas. Elle s'en voulait terriblement à elle. Soudain elle dit :

- Écoute, je ne t'en veux pas, le pouvoir, tu n'y était pas préparé, il est normal qu'il te soit monté à la tête. Je peux comprendre, ou au moins imaginer. Je me doute que tu veux me tuer, mais je voie que tu doutes. Réfléchis, tente ta chance plus tard, une fois la tête reposée.

Lune du Matin vît bien la réaction de surprise de sa lieutenante. Mais elle n'en prit pas compte. La chef ne fit même pas attention à Perle de Rosée, et elle partit. Sans regarder en arrière. Elle partit, loin, en fait, elle rentrait, la chef rentrait à la Grotte de la Lune. Elle allait revoir les siens, ceux qu'elle avait faillit quitter. Elle se rendit alors compte que c'était grâce à l'écureuil en face d'elle qu'elle avait pris conscience qu'elle avait failli trahir les siens. Elle ne put s’empêcher de se retourner et de dire sans aucune autre explication :

- Merci, vraiment merci.

A nouveau elle lut la curiosité et la surprise dans ses yeux. Mais sans la regarder elle partit pour de bon. Elle rejoignit la Grotte de la Lune.

_______________________________________________________________________________________
Prouver que j'ai raison serait accorder que je puisse avoir tort.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 19/05/2009


Devise : Ne remet pas au lendemain ce que tu peux faire le jour-même.
Points d'expérience:
113/200  (113/200)

MessageSujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [ Lune du Matin et Perle de Rosée ]   Dim 19 Juin - 17:00

Perle de Rosée hallucinait, face à sa chef qu'elle vénérait jadis, et qu'elle avait faillit tuer. Mais que lui était-il arrivé ? Que s'était-il passé dans sa tête, pour en arriver à vouloir la mort de celle qui avait été sa mentor de cœur ? Car oui, elle avait toujours admiré Lune du Matin. Enfin, toujours jusqu'à ce qu'elle soit la nouvelle lieutenante du clan des Nuages. Une fois de plus, l'écureuil grise se demanda ce qui lui était arrivé. Elle commençait à comprendre ce qui venait de se passer, mais tout était encore trop flou, trop brumeux. En fait, Perle de Rosée avait l'impression de se réveiller d'un long sommeil, et elle reprennait petit à petit possession de son corps, de ses sentiments et de ses réflexions. Il lui semblait que quelqu'un d'autre avait été elle pendant tout ce temps. Et dire qu'il avait fallu qu'elle ait la possibilité de tuer sa propre chef pour prendre sa place pour qu'elle réalise que ce n'était absolument pas ce qu'elle voulait. A présent, la lieutenante ne savait même plus ce qu'elle désirait. Être ne serait-ce qu'un bras droit du clan des Nuages lui semblait à présent une tâche presque insurmontable. En fait, elle avait peur de ne pas être à sa place après tout ce qu'elle avait fait, et plus encore peur que cette folie meurtrière la reprenne. Lorsqu'elle se rendit compte que Lune du Matin prenait enfin la parole, Perle de Rosée baissa humblement la tête. Elle se décida à accepter la sentence de sa chef, qui semblait avoir complètement percé à jour ses intentions, même si il s'agissait du bannissement. Un bannissement en ces temps où les chiens rôdaient signifiait la mort, la lieutenante le savait, mais peu lui importait à présent. Elle voulait juste comprendre comment elle avait pu se comporter de cette façon et payer pour son attitude. Mais les paroles de Lune du Matin ne ressemblèrent en rien à ce que Perle de Rosée avait put imaginer.

* - Écoute, je ne t'en veux pas, le pouvoir, tu n'y était pas préparé, il est normal qu'il te soit monté à la tête. Je peux comprendre, ou au moins imaginer. Je me doute que tu veux me tuer, mais je voie que tu doutes. Réfléchis, tente ta chance plus tard, une fois la tête reposée. *

Comment ? Elle ne la bannissait pas, elle ne la dénuait pas du rang de lieutenante ? Mais il devait y avoir erreur ! Complètement lucide à présent, L'écureuil grise observa avec son respect revenu sa chef. La rongeur au pelage de neige avait toujours était sympathique avec elle, elle lui avait donné une chance en la nommant lieutenante, et elle lui en redonnait une autre en ne prononçant aucune sanction ! Perle de Rosée n'aurait jamais imaginé que sa chef puisse être aussi peu rancunière, et elle se rendit compte qu'en fait elle ne la connaissait pas vraiment. Elle vit Lune du Matin faire demi-tour et se diriger vers la Grotte de la Lune sans se retourner vers elle ni attendre une quelconque réaction. Puis soudain, elle lui lança quelques mots, avant de repartir.

* - Merci, vraiment merci. *


Merci ?! Mais ce n'était pas à Lune du Matin de lui dire ça, plutôt à la lieutenante ! Sa chef était décidément un drôle de personnage. Le temps de reprendre ses esprits, la meneuse du clan des Nuages avaient déjà filée. Mais Perle de Rosée avait de l'expérience, et elle repéra vite la trace de Lune du Matin. Avec rapidité, elle se lança sur son sillage et lui coupa le chemin pour qu'elle s'arrête. Ici encore, il n'y avait personne dans les environs. les deux écureuils se regardèrent longuement, mais sans animosité, les paroles de la chef au pelage blanc ayant fait réfléchir Perle de Rosée. Celle-ci se décida enfin à faire l'aveu qui lui déchirait le cœur à l'avance. Elle ne pouvait pas continuer ainsi, elle le savait. Pas après ce qu'elle avait fait, et ce qu'elle avait faillit faire, tuer sa chef. Non. Elle avait prit sa décision, il fallait qu'elle ouvre les yeux de sa généreuse chef une bonne fois pour toute. Oui, le pouvoir lui était monté à la tête, elle l'admettait maintenant. Mais il était trop tard à présent. Perle de Rosée prit la parole.

- Lune du Matin ... Je ne suis pas digne d'être la lieutenante du clan des Nuages. Je mérite le bannissement ...


Il y eu un silence, mais Perle de Rosée eu le courage d'aller jusqu'au bout de sa pensée, elle reprit donc, le cœur serré à l'idée de ce qui serait sa vie future, si elle en aurait une. Après tout, sa chef avait le droit de la tuer. Le clan des Nuages méritait bien mieux qu'elle, et elle le savait ...


- Lune du Matin, je ne mérite pas de pitié. Fais de moi ce que tu veux.

Perle de Rosée ferma les yeux et baissa la tête, attendant la sentence finale et peut-être le coup de griffe qui l'achèverait une bonne fois pour toute ... Elle était humble, mais n'implorait pas la pitié et elle se fit le serment de faire ce que Lune du Matin lui ordonnerait, quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Elle agit dans l'ombre ...


Féminin
Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 16/01/2009


Devise : Prouver que j'ai raison serait accorder que je puisse avoir tort.
Points d'expérience:
106/200  (106/200)

MessageSujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [ Lune du Matin et Perle de Rosée ]   Mer 29 Juin - 1:36

Lune du Matin ne cherchait pas à se cacher, elle était heureuse d'avoir retrouvé le chemin de la raison. Elle savait qu'elle avait donné une chance à Perle de Rosée de la tuer en s'éloignant comme ça, mais trop surprise la lieutenante n'en fit rien. Elle avait faillit tuer sa chef, elle devait bien avoir des remords, non ? Et Lune du Matin allait elle vraiment rester comme ça sans rien faire ? Il fallait qu'elle soit châtiée quand même ! Mais comment ? Soudain un bruit sourd retenti, en fait c'était l'écureuil grise qui venait de sauter d'un arbre pour atterrir devant sa chef. La jeune chef au pelage de neige s'arrêta, non-surprise. Elle avait laissé la voie libre pour toute réaction, la lieutenante avait décidé de la retrouver. Lune du Matin vit bien qu'avant de prendre la parole l'écureuil avait une conversation intérieure, mais il était trop tard, maintenant qu'elle était là, il fallait qu'elle parle. C'est ce qu'elle fît, sans attendre d'avantage elle dit, d'une foie peut assurée et basse :

* - Lune du Matin ... Je ne suis pas digne d'être la lieutenante du clan des Nuages. Je mérite le bannissement ... *


Le silence laissa place au combat mental que Lune du Matin pouvait sentir dans l'air. La chef avait trouvé le châtiment que Perle de Rosée recevrait, elle voulait être bannie ? Et bien elle ne le serait pas ! La lieutenant allait découvrir le côté sadique et horrible de sa chef, la torture physique n'est pas la pire, le remord est bien supérieur ! C'est à ce moment que la jeune lieutenante reprit la parole:

* - Lune du Matin, je ne mérite pas de pitié. Fais de moi ce que tu veux. *

Perle de Rosée ferma les yeux, attendant la sentence qui ne tarderait pas à arriver. Lune du Matin s'approcha le plus théâtralement possible d'un pas lourd et souple à la fois. Elle s'approcha, s'approcha, lentement pour laisser peser le suspense et faire grandir la peur dans le cœur de sa lieutenante. Quand elle arriva à sa hauteur elle se baissa et souffla presque tendrement dans le nez de l'écureuil grise, ce qui provoqua un mouvement de recul du côté adverse. Perle de Rosée ouvrit les yeux et put voir la tendresse présente dans ceux de sa chef. Tendresse dissimulée, tendresse, ou plaisir à voir sa lieutenant dans une sérénité qui ne durerait pas. Elle s'approcha encore très légèrement, suffisamment pour arriver à la hauteur des oreilles de la lieutenante. Puis, d'un voie douce, d'une voie trop douce pour être agréable et de bon augure elle souffla :
- A la vue de tout le monde je ne te punirais pas. En fait je n'en ai pas besoin. Tu resteras au sein du clan. Mais toi, dans l'ombre de tous tu souffriras, de remord. Tu regretteras toute ta vie ce que tu as voulu faire. Te bannir serait te rendre service. Tu ne me connaissais pas comme ça, et bien me voici.

Comme pour tout à l'heure elle n'attendit pas la réaction de la lieutenante, mais elle entendit un hoquet de surprise mêlé à un peu d'effroi, il faut l'admettre. Lune du Matin ne réfléchit pas, elle ne se demanda pas si c'était juste ou non car elle connaissait déjà la réponse. Mais laisser sortir Perle de Rosée du clan lui donnerait une chance pour monter un meute ennemie, elle devait la garder sous son œil avisé de chef.

_______________________________________________________________________________________
Prouver que j'ai raison serait accorder que je puisse avoir tort.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 19/05/2009


Devise : Ne remet pas au lendemain ce que tu peux faire le jour-même.
Points d'expérience:
113/200  (113/200)

MessageSujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [ Lune du Matin et Perle de Rosée ]   Ven 12 Aoû - 20:01

Perle de Rosée attendait, tête baissée, le cœur battant, angoissée à l'idée de cette sentence qui ne venait pas, et qui pouvait en une seule phrase l'ôter du Clan des Nuages, ou même lui ôter la vie. Son destin tout entier se trouvait entre les pattes de Lune du Matin ... Celle-ci montrerait-elle sa grandeur de chef en lui pardonnant ? Non, il ne fallait pas y compter. Et après tout, qu'y avait-il à pardonner ou pas ? La lieutenant au pelage gris parsemé de poils blancs n'avait littéralement rien fait. Certes, elle avait eu l'intention de tuer sa meneuse, et celle-ci s'en était rendu compte, mais elle n'avait encore jamais mis son projet à exécution. Oui, un dicton disait que seule l'intention comptait, mais si Perle de Rosée croisait un jour celui qui l'avait inventé, il n'en ressortirait pas indemne ... Mais ce n'était qu'un dicton après tout ... Et puis comment Lune du Matin avait-elle deviné les projets de sa lieutenante ? Était-ce l'éclat meurtrier de ses yeux noirs qui lui avait révélé ses ambitions ? Peu importait après tout. Lune du Matin savait, tout. La malveillance de sa lieutenante, ses envies de meurtre, comme pour se venger d'une faute qui n'avait pas été commise ... Quelle était donc l'animosité qui opposait ainsi la chef du Clan des Nuages et sa lieutenante infidèle ? Depuis qu'elle avait été promue, Perle de Rosée s'était mise à détester Lune du Matin. Seule la lune se souvenait sans doute de la raison qui les avaient dressées l'une contre l'autre. Certes, l'écureuil gris brouillard voulait devenir chef, et c'était une puissante motivation pour se débarrasser de la seule personne qui la gênait, mais ce n'était pas tout ... Il y avait autre chose, quelque chose qui avait éloigné la nouvelle lieutenante de la guerrière à jamais. C'était un épisode que personne ne mentionnait plus ... Bien des lunes auparavant, Perle de Rosée, alors un jeune guerrière inexpérimentée, était tombée amoureuse. Cependant, le guerrier qui occupait son esprit jour et nuit ne l'appréciait guère. Il lui préférait une lieutenante nouvellement nommée ... Lune du Matin. Mais celle-ci prenait son nouveau rôle bien trop à cœur pour s'intéresser à un quelconque guerrier. Il n'avait d'yeux que pour elle, et Perle de Rosée n'avait d'yeux que pour lui ... Cette seule situation aurait put déjà déclarer une guerre entre les deux écureuils, mais comme Lune du Matin ne se préoccupait pas de lui, il n'en fut rien. Cependant, on pouvait déjà sentir que leurs relations s'étaient un peu détériorées, ne changeant cependant rien à leur dévouement respectif à leur Clan. Et cela aurait put continuer bien des lunes ... Si les chiens n'avaient pas fait leur apparition. Évidement, ils avaient permis à Perle de Rosée de devenir enfin lieutenante, mais ils n'avaient pas fait que cela ... Lors d'un tour de garde, Lune du Matin avait chargé le guerrier de garder l'entrer de leur cachette, seul, puisque les autres étaient trop fatigué selon elle. Et l'inévitable c'était produit ... Les chiens l'avait tué, en le prenant à revers. Perle de Rosée aurait surement dut être désespérée, mais ce ne fut pas le cas. Elle fut juste envahie d'une haine noire envers sa chef, qui était responsable de cette mort puisqu'elle avait laissé le guerrier veiller seul. Il avait été conscient de ce danger, mais il aimait tant sa meneuse qu'il ne se serait pas permis de le lui faire remarquer ... Elle était responsable de cette mort ! Lune du matin devait mourir, comme elle avait mené ce guerrier fou d'elle à la mort. Soudain, elle se matérialisa à côté de sa lieutenante, la sortant de ses souvenirs funestes. Elle lui souffla presque affectueusement sur le nez, entraînant un instinctif mouvement de recul de la part de Perle de Rosée. La lieutenante ne voulait pas de familiarité entre elle et l'écureuil au pelage immaculé. Ce souvenir douloureux lui rappelait à chaque instant que Lune du Matin était une meurtrière, elle avait fait tuer l'amour de sa lieutenante ... Pourquoi l'avait-elle donc choisi pour la seconder ? C'était une question que Perle de Rosée se posait encore. Peut-être ne s'était-elle pas rendue compte assez tôt de l'animosité de l'ancienne guerrière à son égard ? Même à ce jour, il était peu probable qu'elle en connaisse la véritable raison ... Sans doute pensait-elle que seule l'ambition de devenir chef poussait sa lieutenante à vouloir sa mort. Lune du Matin s'avança encore, toujours plus, jusqu'à ce que son souffle régulier résonne au creux des oreilles de Perle de Rosée. Elle lui souffla alors ces mots, lourds de menaces à peine voilées par un chuchotement presque inaudible.

* - A la vue de tout le monde je ne te punirais pas. En fait je n'en ai pas besoin. Tu resteras au sein du clan. Mais toi, dans l'ombre de tous tu souffriras, de remord. Tu regretteras toute ta vie ce que tu as voulu faire. Te bannir serait te rendre service. Tu ne me connaissais pas comme ça, et bien me voici. *

Perle de Rosée ne put réprimer un hochet de surprise. Comment ? Elle n'était pas bannie ? Lune du matin ne faisait-elle donc ... rien ? Mais elle n'était pas pardonnée pour autant ... Quelle était donc cette étrange sanction ? La lieutenante sentit un frisson de peur courir sur tout son pelage gris. Sa chef avait-elle raison ? Regrettait-elle vraiment ? Avec une sanction à priori aussi inefficace ... Perle de Rosée n'aurait-elle pas envie de recommencer ce qu'elle n'avait pas achevé ? Tant de questions accaparaient l'attention de la lieutenante du Clan des Nuages qu'elle ne se rendit pas compte que la meneuse au pelage blanc laiteux avait disparu à l'horizon, pour rejoindre la Grotte de la Lune où tous les écureuils se trouvaient réunis. Lorsqu'elle leva enfin les yeux vers l'endroit où se trouvait Lune du Matin quelques instants plus tôt, elle remarqua enfin son absence. Avec un soupir exténué d'avance, Perle de Rosée prit elle aussi la direction de sa chef, tout en sachant que désormais, elle devrait lutter chaque jour contre cette envie de meurtre qui la tenaillait depuis des lunes, sans quoi un assassinat pourrait bien avoir lieux ... Le Clan de la Lune comprendrait-il cette vengeance ? Si elle en arrivait à cette extrémité, lui pardonnerait-il ? Recevrait-elle son nom de chef, ou serait-elle bannie, à jamais ? Les interrogations rythmaient les pas lents et fatigués de la lieutenante du Clan des Nuages. Elle ne savait plus si Lune du Matin méritait la mort ou pas, mais elle avait l'intuition que le plus dur restait à faire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 848
Date d'inscription : 17/01/2009


Devise : La Chance aide parfois, le Courage toujours !
Points d'expérience:
625/700  (625/700)

MessageSujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [ Lune du Matin et Perle de Rosée ]   Ven 12 Aoû - 21:59

[ Terminé ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Il faut se méfier de l'eau qui dort [ Lune du Matin et Perle de Rosée ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut se méfier de l'eau qui dort [ Lune du Matin et Perle de Rosée ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feuille de Rêve :: Territoires Libres :: Falaise Mystérieuse :: Clairière aux Tilleuls-