Les rêves ouvrent la voie, cachée dans les sous-bois ...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 18/03/2009


Devise : Il n'y a point de secret que le temps ne révèle.
Points d'expérience:
135/200  (135/200)

MessageSujet: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Lun 21 Nov - 19:32

Perle Ambrée et ses amis étaient en train de sortir de la ville ... Enfin, en train d'essayer de sortir de la ville. L'écureuil rousse était contente que Feuille de Menthe ait trouvé ce "remède" contre les chiens. Perle Ambrée avait remarqué que Feuille de Menthe n'était pas comme d'habitude, même plutôt triste et pensive, elle le sentait depuis que la guérisseuse avait pris cette fameuse feuille de Platane, de cet arbre si mystérieux ... Perle Ambrée hésita de lui faire part de son sentiment :

- Heu ... Feuille de Menthe ... Je ne sais pas trop comment te le dire mais ... Non rien ... Attention ! Un chien !

Perle Ambrée se cacha vite avec ses amis pour laisser passer le chien.

* Pourquoi est-elle si triste ? Même cette "partie de cache-cache" ne lui a pas remonté le moral ?! Et si c'était de ma faute ? Oh ! ... J'ai été trop dure avec elle ! *

- Écoute Feuille de Menthe, je suis désolée ... J'ai été trop dure avec toi ... Tu sais tout ce que j'ai dit, je ne le pensais pas vraiment ! Je pense vraiment que tu seras la plus remarquable des guérisseuses que j'ai connue ! Tu es la meilleure ! Quoi qui se passe, que nos clans se battent ou pas, tu seras toujours ma meilleure amie !

Perle Ambrée tourna la tête pour cacher ses larmes, qui coulaient sur sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Guérisseur
Guérisseur


Féminin
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 26/03/2009


Devise : A coeur vaillant, rien d'impossible !
Points d'expérience:
349/400  (349/400)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Sam 26 Nov - 20:24

Feuille de Menthe marchait en tête, attentive aux bruits étranges en provenance de la Ville. Comme tout membre du Clan des Nuages, elle avait un sens de l'orientation inné et retrouver le chemin ne lui posait aucun problème. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle était placé devant, tandis que Perle Ambrée et Noisette du Crépuscule suivait derrière, scrutant avec attention les alentours. D'un coup d’œil en arrière, la guérisseuse comprit que ses deux amis se sentait perdus. Ce n'était donc pas qu'une légende, que les membres du Clan des Nuages s'orientaient plus facilement que les autres ! Avec un sourire, l'écureuil beige songea à toutes ces histoires et ces anecdotes que les anciens confiaient à loisir à qui voulait l'entendre. Feuille de Menthe se souvenait parfaitement de son enfance heureuse parmi son Clan, et elle avait même quelque fois du mal à se dire que ce n'était que son Clan adoptif ... Avec le temps, ses souvenirs s'étaient estompés, mais elle savait qu'elle était née ici, dans cette Ville des Bipèdes ... Mais pas longtemps, car elle n'avait jamais supporté la captivité. Dès que l'occasion s'était présentée, elle avait filé, seule et jeune. Et s'était retrouvée allez savoir comment sur les territoires du Clan des Nuages. En pensant au long détour qu'elle avait dût faire, elle eu un frisson. On lui avait raconté qu'à son arrivée, elle était plus morte que vive et que le guérisseur avait dit que ses jours étaient en danger. Mais elle avait survécu, grâce aux bons soins dont elle était entourée. Elle avait a présent une famille adoptive, et particulièrement une sœur qu'elle adorait ... La guérisseuse avait vraiment hâte de la revoir ! Cela la poussait à allonger l'allure sans pitié pour ses coussinets déchirés ni pour ceux de ces deux compagnons. Dans son poing serré, les feuilles de Platanes étaient là, intactes, leur odeur toujours aussi agressive. Pas étonnant qu'elles soient toxiques ! Ou du moins, c'était la conclusion de l'examination précise de Feuille de Menthe, guérisseuse depuis peu ... mais très douée. Ce que Lune du Matin n'avait pas tardé à découvrir d'ailleurs ... Jetant un nouveau regard autour d'elle, l'écureuil au pelage beige essayait de ne pas penser à ce qui se passerait d'une part si la Meute les exterminait et d'autre part si les Clans parvenaient à reprendre leur existence ordinaire, ce qui entrainerait un douloureux écart entre les amitiés tissées durant cet exode. Perle Ambrée semblait avoir remarqué que la guérisseuse était excessivement pensive et soucieuse, et elle prit la parole, coupant le silence qui régnait entre eux trois.

* - Heu ... Feuille de Menthe ... Je ne sais pas trop comment te le dire mais ... Non rien ... Attention ! Un chien ! *

Surprise, l'écureuil aux poils beiges s'était retourné vers la lieutenante du Clan du Sable, oubliant pour un instant de surveiller les environs. D'un même bond, les trois silhouettes jaillirent pour se cacher, laissant passer le canidé, un simple chien de bipède. Jamais leur harmonie ne fut si apparente qu'à ce moment précis où ils bondirent ensemble, connaissant chacun les réactions des autres, habitués à vivre ensemble. Le canidé était petit et ne leur porta pas la moindre attention, mais le cœur de Feuille de Menthe battait tout de même à cent à l'heure. Elle sentait déjà que c'était un des derniers moments qu'elle passait avec ses meilleurs amis avant longtemps ... Et elle n'osait même pas imaginer ce qui se passerai si son plan ne marchait pas ... Si jamais l'un d'eux était blessé voir tué ... En levant les yeux, la guérisseuse sentit le regard de Perle Ambrée posé sur elle, et elle semblait avec peur et être triste. L'écureuil beige attribua cette réaction au passage du chien. Mais elle n'avait pas oublié pour autant que la lieutenante du Clan du Sable voulait lui dire quelque chose avant d'être interrompue par cette arrivée inopinée. Elle allait l'interroger à ce sujet, quand celle-ce prit d'elle-même la parole.


* - Écoute Feuille de Menthe, je suis désolée ... J'ai été trop dure avec toi ... Tu sais tout ce que j'ai dit, je ne le pensais pas vraiment ! Je pense vraiment que tu seras la plus remarquable des guérisseuses que j'ai connue ! Tu es la meilleure ! Quoi qui se passe, que nos clans se battent ou pas, tu seras toujours ma meilleure amie ! *

Comme d'habitude, Perle Ambrée avait comprit l'état d'esprit de la jeune guérisseuse. Celle-ci se sentit soutenue et heureuse du réconfort de la membre du Clan du Sable, mais pour le coup elle n'avait pas tout comprit. Car ce n'était pas tant l'attitude de la lieutenante qui était responsable de ces conséquences, mais plutôt l'idée que l'écureuil à l'épais pelage beige et duveteux allait bientôt devoir les quitter ... Bien sûr, ils se reverraient aux Assemblées, mais rien ne serait alors plus pareil ... Il n'y aurait pas entre eux cette harmonie qu'elle ressentait si profondément. Mais elle secoua la tête, espérant par là se changer les idées et faire sortir ces pensées douloureuses de son esprit. Ensuite, elle plongea son doux et chaleureux regard dans celui de sa meilleure amie et lui répondit gentiment, imprégnant ses paroles de sa bonne humeur naturelle qu'elle avait laissé de côté ses derniers temps.

- Il n'y a pas de problèmes, Perle Ambrée. Je comprend que tu soit un peu sur les nerfs avec toute cette histoire, je t'assure. Je pensais juste ...
Elle s'obligea à finir sa phrase, malgré la difficulté qu'elle avait à dire cela. Je pensais juste à ce qui se passera après ... A condition que l'on réussisse bien sûr. Alors, tout redeviendra normal, c'est mieux comme ça je suppose ...

Elle lui sourit, mais n'ajouta rien. Peu après, après avoir bien vérifié que la menace vivante avait disparue, les trois écureuils reprirent leur route. Ils avaient hâte de revoir leurs amis, leurs familles et leur Clan, et une sorte d'excitation détendait l’atmosphère. Leurs pas étaient bien plus rapides qu'à l'aller, où ils avaient été hésitants. Feuille de Menthe avait l'espoir qu'ils parviennent à la Grotte de la Lune avant le lendemain. Ils ne se doutaient pas encore qu'un autre jour d'exil leur serait imposé ... De plus, une grande bataille les kidnapperait avant de pouvoir retrouver les leurs ... Pour le moment, ils préféraient penser à tous ceux qu'ils avaient laissé là-bas. Quand ils auraient rejoint la Grotte de la Lune, ils pourraient faire part de leur plan, enfin du plan de Feuille de Menthe pour être exact, aux chefs et même à tous les autres écureuils pour qu'ils l'approuvent. Car enfin, il était impensable qu'ils refusent la seule solution qui pouvait peut-être, enfin, les sauver ! Tel était en tout cas l'espoir partagé par Feuille de Menthe, Perle Ambrée et Noisette du Crépuscule ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 18/03/2009


Devise : Il n'y a point de secret que le temps ne révèle.
Points d'expérience:
135/200  (135/200)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Dim 4 Déc - 18:07

* - C'est mieux comme ça je suppose ... *

Perle Ambrée n'en croyait pas ses oreilles, elle cela sous-entendait que ça ne lui faisait rien qu'elles se quittent. Perle Ambrée eut des larmes qui lui montèrent aux yeux. Tout le monde avançait silencieusement. Perle Ambrée était dégoûtée que cette amitié tombe à l'eau.

* Quel gâchis ... ! *

L'écureuil retenait ses larmes pour ne pas être obligé de dire quoi que ce qoit. Perle Ambrée était de plus en plus impatiente de retrouver les membres de son clan, sauf son chef parce qu'elle ne s'entendait pas très bien avec lui. Il avait une dent contre elle, c'était bien le cas de le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Guérisseur
Guérisseur


Féminin
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 26/03/2009


Devise : A coeur vaillant, rien d'impossible !
Points d'expérience:
349/400  (349/400)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Mer 11 Jan - 20:28

Feuille de Menthe marchait d'un pas énergique, son cœur toujours divisé entre deux impressions. D'un côté, celle d'avoir fait le bon choix, d'avoir enfin réussi à trouver cette solution qui devait les débarrasser de la Meute infernale, d'avoir vaincu les interdits et les périls, de faire parti des élus, sauveurs des quatre Clans. Mais d'un autre côté ... Elle avait peur d'être responsable de situations irréversibles ... En effet, en ayant découvert les propriétés de ces feuilles de Platane et en ayant partagé sa découverte, elle prenait des risques pour le futur. Les guerres claniques recommenceraient, c'était inévitable et elle le savait. Mais ne venait-elle pas de ... trouver une nouvelle arme ? Et ce projet de bataille qui germait dans son imagination fertile mettait en danger sa vie, mais surtout celle des autres et de ses meilleurs amis. Un moindre mal, pour sauver tous les écureuils ? Feuille de Menthe ne voyait pas les choses sous cet angle. Il lui était égal de se sacrifier pour son Clan, mais l'idée de perdre ses amis dans la bataille lui était insupportable, malgré l'avantage qu'ils avaient à présent sur les chiens féroces. Elle soupira, mais sans ralentir le pas pour autant. Elle avait tellement hâte de revoir tout ces écureuils qui étaient ses amis ! Mais un certain pressentiment lui serrait le cœur. Elle se doutait déjà que tout ne serait pas comme elle l'avait laissé. Depuis combien de temps étaient-ils parti de la Grotte de la Lune, après l'entrainement de Noisette du Crépuscule ? Deux soleils à peu près, mais il lui semblait que cela faisait déjà des lunes. en deux soleils, tant de choses pouvaient s'être passées à la Grotte de la Lune ! Et si les membres des quatre Clans avaient lancé une attaque ? Et que la Meute les avait décimé ? Et si les canidés avaient trouvé un moyen de s'introduire dans le refuge des rongeurs, semant de sang leur passage ? Inconsciemment, la guérisseuse pressa le pas. Ah, comme elle aurait voulu être déjà arrivée ! Le doute l'étreignait comme un enfant sa mère, et elle ne savait plus si ce qu'elle avait envisagé comme une victoire en était vraiment une après tout. Et pour lever ses angoisses, elle n'avait d'autres solutions à présent que de laisser les évènements suivre leur cours, tout en croisant les doigts pour que tout se déroule comme prévu. Résolue, l'écureuil beige essaya tant bien que mal de contrôler ses pensées et de les orienter sur le plaisir qu'elle allait avoir de retrouver enfin sa famille et son Clan, sains et saufs. Et tous ces territoires qu'elle allait de nouveau fouler du pied, les terres de son Clan qui l'attendaient ! Un souvenir se rappela soudain à elle : le Clan des Nuages n'avait pas quitté ses territoires à cause de la Meute. Avec un violent effort de mémoire, elle tenta de se remémorer ce qui pour elle remontait à une éternité. Voyons ... Elle n'y avait pas fait très attention à l'époque, quelque chose d'autre avait dû accaparer son attention, ce qui était tout de même étonnant ... Elle essaya de se remettre dans la peau de la toute jeune rongeure qu'elle était alors. Et tout remonta à sa mémoire avec la force d'un tremblement de terre. Chancelante, Feuille de Menthe vacilla. Elle l'avait oublié ! Elle avait oublié Gland Agile, première victime des chiens et qui lui avait donné sa vocation ! La guérisseuse en demeurait abasourdie. Cependant elle reprit sa marche, d'un pas un peu plus assuré à présent. Elle s'était juré de ne jamais oublier celui qui avait été si important pour elle à son arrivé dans le Clan des Nuages ... Et elle avait déjà rompu sa promesse ... Le départ, elle s'en souvenait parfaitement à présent. Des éboulements de rochers un peu partout, des accidents toujours plus nombreux ... Et surtout cette attaque, ce meurtre d'une créature sans défense. Gland Agile s'était trouvé au mauvais endroit au mauvais moment et cela lui avait coûté la vie. Longtemps après sa mort, l'écureuil beige s'était senti désespérée. Mais à présent elle avait tiré un trait sur le passé pour mieux vivre son présent, et préparer son futur. Et celui de son Clan. Pour cela, elle devait répondre à une importante question : les éboulements étaient-ils dus à la Meute ? Sinon, avaient-ils disparu maintenant ? Mais Feuille de Menthe secoua la tête. A présent, la chose la plus importante à faire était de reconquérir la Forêt Ancestrale. Pour le reste, on aviserait plus tard. Enfin, le Pont de bipède se profila à l'horizon. Malgré le soleil qui déclinait, l'écureuil beige nourrissait encore l'espoir d'arriver à la Grotte de la Lune avant la nuit. Ensuite, ils se reposeraient et quand le jour se lèverait elle expliquerait son plan à ses camarades. Nombreuses dans son poing toujours serré, les feuilles de Platane étaient les garantes de leur future victoire. Suivant ses deux amis qui s'élançaient vers le pont, Feuille de Menthe frémit en pensant qu'elle y avait presque laissé la peau, à l'aller. Mais heureusement, le retour fut moins mouvementé et les trois élus passèrent sans encombres. Aussitôt sur la terre ferme, ils reprirent le pas énergique, sans échanger un mot. La moindre force allait leur servir, il le sentait et ne gaspillait pas leur énergie. Perdue dans ses pensées, la jeune guérisseuse mis un certain temps à remarquer une odeur inhabituelle. Aussitôt sur le qui-vive, elle s'arrêta net et huma soigneusement l'air en se dressant sur ses pattes postérieures. L'odeur caractéristique d'un solitaire emplissait l'air. Ami ou ennemi ? En ces temps de guerre, impossible de le dire. Misant sur la prudence, Feuille de Menthe se mis en position de combat, aussitôt imitée par la lieutenante et l'apprenti. Sur l'initiative de Perle Ambrée, les trois écureuils se déplacèrent en arc-de-cercle de manière à encercler l'individu tant qu'ils n'étaient pas au courant de ses intentions. L'écureuil au velouté pelage beige prit un air féroce, une voix déterminée et se dévoua pour prendre la parole. Ce n'était pas un simple solitaire qui allait empêcher une lieutenante, une guérisseuse et un apprenti de rejoindre la Grotte de la Lune avant la nuit tombée, non mais !, pensait la membre du Clan des Nuages. Et pourtant si ...

- Qui es-tu ?! Montre-toi et dis-nous tes intentions ou tu t'en repentiras longtemps !

Gardant sa posture agressive bien qu'elle ne comptait pas le moins du monde se battre si cela n'était pas nécessaire, la guérisseuse allongea le cou avec curiosité. Elle se demandait comment, avec la Meute rôdant dans les parages, les solitaires parvenaient à survivre. A moins qu'ils n'aient fait un pacte avec les canidés sanglants ... A cette idée, le pelage de Feuille de Menthe se gonfla, ce qui la rendit plus impressionnante encore. Au regard surprit que s'échangèrent Perle Ambrée et Noisette du Crépuscule, elle comprit que s'était la première fois qu'elle leur faisait une démonstration de ses talents. Car être guérisseuse et ne pas aimer se battre pour un oui ou pour un non ne signifiait pas qu'elle ne savait pas se défendre et attaquer aussi brillamment que n'importe quel guerrier ! Elle était simplement moins endurante, mais elle ne comptait pas s'en vanter devant cet inconnu toujours invisible ...

* Qu'il ose seulement mettre la dent sur n'importe lequel d'entre nous et je le change en chair à corbeaux !, grogna Feuille de Menthe en elle-même. *

Et elle se doutait que ses deux compagnons partageaient son point de vue. Le solitaire, quelle que soit sa force, ne parviendrait certainement pas à mettre en mauvaise posture trois attaquants en même temps. Il n'avait aucune chance contre eux. L'inconnu avait probablement fait le même raisonnement car bientôt, une silhouette apparue à travers les herbes. Il ignorait sûrement le nombre de guerriers qui l'entouraient mais l'emploi du pluriel avait suffit à le convaincre. D'autant plus qu'il percevait surement plusieurs effluves différentes. Encore quelques pas, et le solitaire apparu distinctement. Tentant de garder son air féroce, la guérisseuse détailla l'écureuil. Assez grand, musclé, un beau pelage noir et brun et un ventre blanc, de nombreuses cicatrices mais peu étendues. Une étincelle de moquerie dans le regard quand il l'observa à son tour. Cependant, il semblait à Feuille de Menthe que cet écureuil était triste, et d'une tristesse qu'elle connaissait bien : la perte d'un être cher. Comme tous les guérisseurs, elle était très attentive aux autres et se doutait qu'elle était la seule à avoir remarqué cette triste lassitude du solitaire. Patiente, elle attendit qu'il parle et défende son cas s'il ne voulait pas finir attaqué. Cependant elle percevait une sorte de fébrilité impatiente à ses côtés : Noisette du Crépuscule n'attendrait pas longtemps. Feuille de Menthe espéra que sa hâte à retrouver son Clan ne le pousserait pas à faire des bêtises ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Solitaire
Solitaire


Masculin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 11/10/2009


Devise : L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent : il éteint le petit, il allume le grand.
Points d'expérience:
156/200  (156/200)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Dim 15 Jan - 16:55

Pupille Obscure pressa le pas. Le soleil déclinait déjà à l'horizon et l'écureuil était encore loin de sa demeure. Un petit vent frisquet lui ébouriffait le pelage que les rayons de lumière coloraient délicatement. C'était une fin de journée comme les autres, comme toutes les autres depuis cette arrivée bouleversante de la Meute dans la Forêt Ancestrale. Leur première apparition devant ses yeux, il s'en souvenait si bien ! Il s'était alors contenté de se mettre à l'abri, pensant qu'ils étaient simplement de passage ... Quel dupe ! Mais il était trop tard pour ne rien regretter. La vie lui volait ses êtres les plus chers les uns après les autres ... D'abord, son Clan ... Décimé jour après jour par ces chiens sanguinaires jusqu'à la dernière attaque ... A présent, le Clan des Fougères n'était plus. Depuis, Pupille Obscure avait juré qu'il ne rejoindrait jamais un autre Clan. Sa douleur, ancrée à jamais dans son cœur, restait trop forte. Ensuite venait sa famille ... Il se souvenait de ces derniers jours passés ensemble, à guetter à chaque instant la menace si présente, en vain ... Ils avaient fini par être attaqués par la Meute, et lui seul avait survécu. Sa chef de Clan, qui était aussi sa sœur; ainsi que son frère avaient probablement été dévorés par ces créatures sans pitié. Suite à ces assassinats, Pupille Obscure avait migré et été entré dans la Forêt Ancestrale en espérant y être en sécurité une bonne fois pour toutes. Ici encore, il avait échoué, mais auparavant il y avait tout de même goûté un peu au bonheur; pas assez pour en profiter vraiment, mais juste assez pour qu'il sache aujourd'hui que cela lui manquait cruellement. Un beau jour, à la recherche de nourriture, il était tombé nez-à-nez avec ce qui restait pour lui un miracle dans son malheur. Seule, d'une beauté éblouissante, il avait rencontrée Lune Scintillante ... et avait ressenti ce que l'on appelle coup de foudre. A cœur battant, il avait remarqué que son charme ne laissait pas insensible la rouquine devant lui, et là avait commencé leur histoire. Ce n'était que plus tard qu'il avait apprit qu'elle était chef du Clan de la Source, et il avait été ému par cette révélation et par la confiance qu'elle lui faisait. Il avait même cru son bonheur parfait lorsqu'elle lui avait appris la naissance de leur fille, Gland de Cristal. Cependant, Lune Scintillante n'avait pas jugé bon de mettre son Clan au courant de la relation qu'elle entretenait avec le solitaire, et ne pouvait annoncer la naissance de sa fille sans que de multiples rumeurs courent sur elle. Sur un prétexte futile, elle avait réussi à passer quelques jours avec Pupille Obscure, accompagnée de sa fille dont le Clan de la Source ignorait toujours l'existence, et au moment de repartir, elle la lui avait confiée. La chef venait souvent les rejoindre, Pupille Obscure prenait son rôle de père très à cœur et se sentait enfin heureux. Cependant, alors que Gland de Cristal n'avait que quelques lunes, une semaine se passa sans que la visite de sa mère ne fut annoncée. Inquiet mais patient, il fallu au solitaire une lune entière avant d’admettre la vérité : Lune Scintillante était morte. En d'autres circonstances, jamais elle ne les auraient oubliés. Le chagrin de Pupille Obscure était immense, mais la vie de sa fille ne lui permettait pas de s’apitoyer sur lui-même. Quelques calmes lunes passèrent. Pupille Obscure avait élu domicile sur la Colline Solitaire, dont il n'était d'ailleurs jamais reparti après. Gland de Cristal grandissait à vue d’œil et la fierté de son père allait croissante. Mais le destin n'en n'avait pas encore fini avec le solitaire : la Meute arriva dans la Forêt Ancestrale. Peu de temps après, quelques chiens trouvèrent la cachette de Pupille Obscure malgré toutes ses précautions et il fut séparé de sa fille bien-aimée. La suite ... Il l'imaginait sans peine. Des crocs luisants contre un corps sans défenses, et Gland de Cristal avait suivi le chemin de la famille du solitaire. Un rayon de soleil couchant glissa soudain sur les yeux de Pupille Obscure et l'ébloui. Inutile de ressasser ces sombres histoires à présent. Rien de ce que le solitaire pourrait penser ne changerait son passé, et il le savait. Le présent seul importait. Tournant le dos aux rayons lumineux, il observa l'horizon attentivement. Rien de particulier à signaler, pensa-t-il. Il ne pouvait pas se douter que près de lui, hors de porté de sa vision cependant, trois élus avançaient vaillamment, revenant de la Ville des Bipèdes. Heureusement, le destin veillait et les sens aiguisés des écureuils allaient provoquer une nouvelle rencontre. En effet, quelques instant plus tard Pupille Obscure senti des odeurs étrangères. "Des écureuils" identifia-t-il facilement.Combien, cela restait à voir ... Le solitaire se figea et demeura aussi immobile qu'un rocher. Cela faisait parti de ses facultés et lui avait de nombreuses fois sauvé la mise. Mais il était sous le vent et son odeur portait loin. Pupille Obscure pesta. Alors que ses opposants recevaient toutes les informations le concernant, lui restait dans le flou. Leste, il se déplaça, cherchant à se positionner derrière les écureuils. Ils l'avaient repéré mais il espérait encore pouvoir se préparer une porte de sortie au cas où. Avec un peu de chance, ces rongeurs ne se préoccuperaient pas de lui.

* - Qui es-tu ?! Montre-toi et dis-nous tes intentions ou tu t'en repentiras longtemps ! *

Loupé ! Une voix agressive avait pris la parole. Jetant un bref coup d’œil à ses côtés, Pupille Obscure fut obligé de reconnaitre l'intelligence de ses adversaires : ils l'avaient encerclé. Et leurs paroles belliqueuses ne laissait aucun doute quand à leurs intentions à eux : s'il ne faisait rien, ils l'attaqueraient. Hochant la tête avec dépit, le solitaire fit quelques pas. Comme il s'en doutait, les inconnus étaient trois, disposés en arc-de-cercle. Devant lui se dressait celle qui avait prit la parole. Intérieurement, Pupille Obscure se mit à rire : c'était ça qui pensait l'attaquer ?! On voyait bien que cette écureuil n'avait pas l'habitude de se battre, cela se voyait à son pelage beige immaculé, sans trace de blessures ou de cicatrices quelconques. En cherchant bien, on pouvait même remarquer l'éclat inquiet de ses yeux qui trahissait sa posture faussement agressive. L'écureuil au pelage noir et brun prit le temps d'observer chacun de ses adversaires, les jaugeant tranquillement. A droite de la femelle beige, un écureuil brun qui tremblait d'impatience. Il débordait de vitalité à l'idée d'un combat, c'était évident. Enfin, à côté de celui-ci, une autre femelle. Pelage roux et giron blanc, un air un peu étonné. Un guérisseur, un guerrier et un apprenti, finit-il par identifier, et il n'était pas loin de la vérité. Maintenant, la question : que faisaient-ils ici ? A leur façon de se tenir, on devinait qu'ils appartenaient à un Clan. Pourtant, leurs comparses étaient dans la Grotte de la Lune, et ils ne risquaient pas d'en sortir : la Meute avait posé un siège. Finalement, Pupille Obscure se décida à prendre la parole, moins par peur que par curiosité.


- Pas la peine de s'énerver ... Je vous signale que c'est vous qui êtes sur mon territoire quand même ... Au fait, moi c'est Pupille Obscure.

Guettant chez les trois écureuils les traces de décontraction, le solitaire fut déçu. Soit ils ne le croyaient pas, soit cela ne leur suffisait pas. La Meute avait dû faire beaucoup de ravages dans leurs rangs pour les rendre soupçonneux à ce point, pensa-t-il. Et pourtant, n'était-ce pas lui l'écureuil qui avait raccompagné Lune Éternelle à la Grotte de la Lune, alors qu'elle était perdue ? Mais il se dit dit que peut-être la chef n'en n'avait pas parlé. Après tout, se perdre dans la Forêt Ancestrale n'était pas très glorifiant pour une meneuse et les écureuils des Clans n'avaient jamais trop apprécié les solitaires, étrangers à leurs coutumes, pillant leurs ressources sans remords. Mais la chef du Clan de la Source avait été très reconnaissante. C'était à croire que toutes les chefs de ce Clan étaient exceptionnelles. Lune Scintillante, Lune Éternelle ... Ah Lune Éternelle ... Elle lui manquait. Il l'aimait tellement, bien qu'il ne l'ai rencontrée qu'une seule fois ... Il irait volontiers lui rendre visite, mais la Meute barrait le passage et les crocs de ses membres étaient bien aiguisés ...


* - Les solitaires n'ont pas de territoires
, cracha le mâle brun avec mépris. *

Pupille Obscure montra ostensiblement ses griffes longues et aguerries, sans cacher son regard noir. Sale petit impertinent ! S'il se croyait malin ... Et bien Pupille Obscure se hâterait de lui prouver le contraire ! Oui, il devait le reconnaitre, il était quelque peu irascible ... Et l'apprenti devant lui était exactement le genre de personne qu'il ne supportait pas, mais pas du tout ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 18/03/2009


Devise : Il n'y a point de secret que le temps ne révèle.
Points d'expérience:
135/200  (135/200)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Dim 29 Jan - 16:32

Perle Ambrée était impatiente de savoir pourquoi cet écureuil était caché ici dans les feuillages de ces buissons, en plus tout seul alors que la Meute de Chien traînait toujours dans les parages, et en groupe. Mais bon, vu les cicatrices de cet écureuil mystérieux, ce n'était pas une bataille avec un petit chien chien qui allait le blesser. Perle Ambrée ne s'attendait pas du tout à un écureuil qui avait l'air gentil, elle s'entendait à un écureuil féroce et plein de cicatrices. Pour les cicatrices c'était ça mais pour le féroce ... Non, il avait l'air plutôt gentil et plein de tendresse.

* - Pas la peine de s'énerver ... Je vous signale que c'est vous qui êtes sur mon territoire quand même ... Au fait, moi c'est Pupille Obscure. *


Pupille Obscure donnait l'impression qu'il ne voulait pas se battre, qu'il en avait marre de tout. Si la bataille ne tenait qu'à Perle Ambrée elle ne la ferait pas. Et puis de toute façon elle savait très bien que Feuille de Menthe n'en n'avait pas envie non plus. L'écureuil avait du remarquer que les trois écureuils n'avaient pas envie de se battre, même si Noisette de Crépuscule brûlait d'envie de se défouler, d'arrêter de faire attention, de crier ... Ce qu'il n'avait pas fait depuis des lunes et des lunes ... A le bon vieux temps ... Puis toutes ses images repartirent de la tête de Perle Ambrée pour la laisser se concentrer sur le moindre mouvement de cet écureuil nommé Pupille Obscure. Feuille de Menthe n'avait pas bougé d'un poil, toujours dans cette position qui la rendait agressive. Pourtant le clan de la Lune savait bien qu'elle était pas du tout agressive mais pleine de tendresse et d'amour ... Cela devait se voir dans ses yeux. Pour détendre un peu l'atmosphère, Perle Ambrée pris la parole :

- Moi c'est Perle Ambrée, désolée d'être sur ton territoire mais nous ne savions pas que c'était le tien. Pourquoi es-tu tout seul alors que la Meute de chien est à nos trousse ?

Perle Ambrée arrêta sa position de garde et jeta un petit regard à ses partenaires pour qu'ils arrêtent d'être agressifs alors que pour elle il n'y avait plus aucune raison. Il n'y avait aucun risque : aucun des écureuils n'avait envie de se battre, et puis ils étaient trois élus contre un solitaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Solitaire
Solitaire


Masculin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 11/10/2009


Devise : L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent : il éteint le petit, il allume le grand.
Points d'expérience:
156/200  (156/200)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Jeu 2 Fév - 15:37

L’atmosphère était tendue, Pupille Obscure regardait l'animal gris et brun droit dans les yeux et celui-ci faisait de même. Leurs regards ne cillaient pas. Une électricité digne d'un soir d'orage couraient entre les deux mâles et leurs pelages étaient dressés sur leur échine. Les pupilles dilatées par la colère, le solitaire ne comptait pas lâcher la joute le premier. Ce sale impertinent n'aurait que ce qu'il méritait ! La bataille, les cicatrices qui zébraient sa peau pouvaient en témoigner, il savait ce que c'était. Et s'il était encore là, seul survivant de son Clan décimé, dans ces temps durs où les écureuils n'étaient plus chez eux dans la Forêt Ancestrale, c'était bien qu'il savait s'y prendre ! Et si cela continuait il ne tarderait pas à en faire une démonstration ... La guerrière tenta alors de faire diversion et d'attirer sur elle les regards des deux opposants.

* - Moi c'est Perle Ambrée, désolée d'être sur ton territoire mais nous ne savions pas que c'était le tien. Pourquoi es-tu tout seul alors que la Meute de chien est à nos trousse ? *

Une question à laquelle la réponse importait peu ... Mais cette écureuil rousse avait au moins le mérite d'essayer de désamorcer la situation. Elle semblait vraiment la plus confiante des trois, et Pupille Obscure intercepta le regard de reproche qu'elle lança à ses compagnons. A sa grande surprise, ils obéirent immédiatement, quittant leur posture agressive. A la réflexion, elle était surement plus qu'une simple guerrière, probablement une lieutenante ... Mais que faisait-elle donc ici, alors que son Clan avait plus que jamais besoin d'elle ?! Malgré les ordres de sa lieutenante et son absence de posture agressive, le mâle gris brouillard gratifia encore le solitaire d'un regard de mépris et de race contenue, et il tourna les talons pour se poster un peu plus loin, à côté de la guérisseuse. C'est seulement à ce moment-là que Pupille Obscure se retourna vers celle qui se prénommait donc Perle Ambrée. Bien sûr, le nom aurait pu l'éclairer plus vite si il y avait fait plus attention. Il grimaça intérieurement. C'était une lieutenant, elle était donc plus élevée que lui, simple guerrier, dans la hiérarchie des Clans. Même s'il n'était pas contraint d'obéir à ses ordres, puisqu'ils n'appartenaient pas au même clan, il lui devait le respect. Oui, même solitaire, Pupille Obscure gardait en tête le système de fonctionnement des Clans et malgré lui il ressentait quelque fois l'envie d'en faire à nouveau partie ... A de nombreuses reprises, le guerrier noir et brun s'était demandé s'il croyait encore à l'existence du Clan de la Lune. C'était une question difficile et en général il ne savait pas très bien quoi répondre. Le Clan de ses ancêtre aurait-il laissé faire ce qui s'était produit si il avait existé ? Ou bien existait-il et n'avait-il rien pu faire ? Et lui, solitaire ... Comment le Clan de la Lune le considérait-il ? Était-il un renégat ? un paria ? Ou bien veillait-il sur lui avec indulgence ? Tant de questions qui tournaient dans la tête du solitaire quand il rencontrait par hasard des membres de Clans ... Finalement, il se décida à continuer la conversation de Perle Ambrée.


- Disons que ce n’est pas vraiment le mien, Pupille Obscure lança un regard appuyé au mâle irascible, mais que j'y habite. Et, Meute ou pas, je ne vois pas pourquoi je changerai d'endroit. Et pour aller où ? Je suppose que vous partagez mon point de vue, sinon vous ne seriez surement pas là à risquer votre vie pour une simple poignée d'écureuils pris au piège.

L'écureuil noir observa attentivement les réactions de ses interlocuteurs. Il était important de savoir dès à présent ce que les trois rongeurs savaient ou pas. Auquel cas, Pupille Obscure pourrait peut-être leur être d'une quelconque utilité ... Ce n'était pas particulièrement réjouissant pour le solitaire de savoir ses semblables enfermés dans la Grotte de la Lune, mais il ne pouvait rien faire tout seul et il fallait bien avouer que ce n'était pas ce qui l'empêchait de vivre ... ou du moins de survivre. Il s'était adressé avec nonchalance à la lieutenante, mais n'importe qui pouvait remarquer la pointe de provocation qui se dégageait de ses paroles. Elle était surtout destinée au petit mâle dont Pupille Obscure ignorait toujours le nom mais qu'il trouvait un malin plaisir à mettre hors de lui. Et tout naturellement, ce fut avec le sourire qu'il accueillit la réplique cinglante qu'il avait provoquée.

* - Tu ne peux pas comprendre, tu n'est qu'un sale solitaire ! Égoïste ! Tu ne vis que pour toi-même, les autres tu n'en a rien à faire ! *

Le regard horrifié qu'échangèrent Perle Ambrée et la guérisseuse amusa le solitaire. Il en avait vu bien d'autre ! Ce n'était pas l'apprenti en face de lui qui allait le mettre hors de ses gonds, non, cela lui ferait trop plaisir de voir l'écureuil s'énerver. A cet instant, c'était plutôt lui qui bouillait intérieurement en voyant que Pupille Obscure était hors d'atteinte, et le solitaire s'en rendait bien compte. D'ailleurs ... il en profitait ! Cependant, l'écureuil noir et brun repris son sérieux et s'adressa aux deux femelles, en veillant à ignorer l'apprenti. Il se rendait bien compte qu'elles n'étaient pas venues là pour chasser les pâquerettes et qu'ils avaient déjà assez perdu de temps pour le moment.

- Bon si je peux me permettre ... Il est tard et la nuit va bientôt tomber ... Venez avec moi et on verra si je peux vous être utile.

La réponse ne se fit pas attendre, avec la voix d'un apprenti courroucé ...

- Non !

* Ça m'aurait étonné ... Cet apprenti est vraiment insupportable ... *

Excédé, le solitaire aux multiples cicatrices s'éloigna, de façon à rester à porter de voix mais sans entendre ce que disait le petit insolent à ses deux amies. Vu les éclats de voix qui fusaient de toute part, les trois écureuils étaient en pleine dispute ... C'était bien le moment, pensa le mâle brun et noir, avec la Meute qui rôdait dans les parages il valait mieux se faire discret ... Un bref instant, il soupesa l'idée de prendre ses jambes à son cou et de les laisser se débrouiller entre eux. Après tout, il n'avait aucun compte à leur rendre ! Mais Pupille Obscure attendit encore. Il ne pouvait tout de même pas les laisser là, avec un écureuil incapable de faire trois pas sans râler ... Et puis quelque chose disait au solitaire au pelage sombre de cette rencontre inattendue allait bouleverser sa petite existence tranquille et vide ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 18/03/2009


Devise : Il n'y a point de secret que le temps ne révèle.
Points d'expérience:
135/200  (135/200)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Sam 25 Fév - 20:11

Perle Ambrée jeta un regard noir à Noisette du Crépuscule, qu'il pouvait être énervant des fois celui-là ! Il n'acceptait pas les écureuils qui n'étaient pas de son clan, même si durant le chemin aller et retour il avait dû accepter l’autorité des deux femelles, cela le mettait encore plus en colère quand l'autorité venait d'une femelle placée haut dans la hiérarchie. Et voilà que l'écureuil mystérieux s'en allait comme il était venu ... Mais l'écureuil rousse n'allait pas le laisser partir comme ça, elle voulait en savoir plus sur lui. Il avait l'air d'être plus courageux que n'importe quel écureuil de son clan, enfin ... si il en avait un. En fait l'écureuil aux cicatrices lui faisait penser à son cher Larme du Destin, la personne sur laquelle elle pouvait le plus compter au monde. Oui c'était bien ça, il lui faisait penser à Larme du Destin, c'était peut être pour cela que quelque chose lui disait de faire confiance à cet écureuil qu'elle ne connaissait guère ... Puis elle se souvint qu'il fallait gronder Noisette du Crépuscule :

- Noisette du Crépuscule, pourquoi tu nous mets encore plus dans la galère ?! Cet écureuil doit être beaucoup plus courageux que toi et tu le rejettes ! Il doit connaître la forêt Ancestrale par cœur ...

Perle Ambrée était déçue de Noisette du Crépuscule... Pourquoi Feuille de Menthe ne lui avait-elle pas jeté un regard noir et ne l'avait-elle pas grondé ? Du coup, c'était encore Perle Ambrée qui avait fait la méchante ... Perle Ambrée leva la tête et remarqua que l'écureuil était de plus en plus loin :

- Attends ! Ne pars pas tout de suite ! Nous avons qu'à passer la nuit ensemble ... On peut s'entraider, non ?

Perle Ambrée regardait ses amis en même temps, Noisette du Crépuscule faisait la tête mais bon tans pis ... Feuille de Menthe, elle, avait l'air pensive, même soucieuse : elle ne disait pas un mot ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Guérisseur
Guérisseur


Féminin
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 26/03/2009


Devise : A coeur vaillant, rien d'impossible !
Points d'expérience:
349/400  (349/400)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Sam 3 Mar - 17:23

Feuille de Menthe ne quittait pas des yeux le solitaire. Elle savait, elle sentait qu'il avait dans son histoire quelque chose de terrible, mais en même temps elle avait une drôle d'impression ... Elle se sentait ... coupable. Oui, coupable alors qu'il n'y avait à priori aucune raison pour qu'elle le soit. Peut-être pouvait-elle l'aider sans qu'elle le sache ? Elle ne pouvait pas se reprocher quoi que ce soit, mais cette culpabilité ne la lâchait pas. C'était sûrement dû aux pupilles trop luisantes du solitaire, brillantes d'obscurité. Aucun membre des Clans n'avait de pareils yeux. Et en même temps, le solitaire avait un peu comme un air de famille, à certains moment son visage lui paraissait presque familier. Mais dès qu'elle le regardait un peu plus intensément, cette illusion disparaissait. Soudain, Feuille de Menthe se rendit compte que cet écureuil était le premier solitaire qu'elle rencontrait depuis qu'elle avait quitté sa ville natale, bien des lunes auparavant. Et pouvait-on dire que sa famille natale était composée de solitaires ? Difficilement. En tout cas, ils formaient une sorte de tribu où chacun dépendait des autres, cela, la guérisseuse s'en souvenait malgré l'âge peu avancé pendant lequel elle avait habité là-bas. A la réflexion, elle se demandait ce qui lui été passé par la tête quand elle s'était enfui, sur un coup de tête. Elle ne se souvenait pas avoir hésité, ni avoir réfléchi, ce qui n'était pourtant pas dans ses habitudes. Entreprendre seule un tel voyage, prendre une telle décision, elle qui depuis toujours s'était contentée d'obéir sans discuter et n'avait jamais pris de décisions ... Oui, en y repensant, Feuille de Menthe pouvait appeler ça "l'instinct sauvage". Car qu'est-ce qui l'avait encouragé, si ce n'étaient cette herbe humide sous ses pattes, ce vent frais sur son pelage, ces senteurs fruitée dans ses narines, ces noisettes savoureuses sur sa langue, ces chants d'oiseaux délicats dans ses oreilles ? Et cette fabuleuse liberté qui dominait le tout ... Qui aurait pu dire qu'elle, vulgaire écureuil captif, deviendrait guérisseuse de ce Clan des Nuages, à la recherche de solution pour faire fuir une meute de chiens sanguinaires ? Mais l'écureuil beige ne trouvait pas ça si déplacé ni extraordinaire. C'était le cours des choses, c'était son destin. Le Clan de la Lune veillait sur elle et son destin était déjà tracé. Son rôle, c'était de faire son métier de guérisseuse le mieux possible et de toujours croire au pouvoir de ses ancêtres. Ce cinquième Clan continuerait de l'aider et il la guiderait, jusqu'à-ce que ce soit à son tour à elle de rejoindre le Clan de la Lune et de guider les autres. Mais avant l'attendait toute une vie de découvertes, au service du bien de son Clan. Soudain, une voix courroucée rompit le fil des pensées de la guérisseuse. Regardant autour d'elle, Feuille de Menthe se rendit compte que la nuit avait déjà commencé à tomber et que, contrairement à ce qu'elle avait espéré, elle et ses deux amis ne seraient pas rentrés à temps à la Grotte de la Lune. Il faudrait faire une halte ... Mais où était passé ce solitaire ? Et pourquoi Perle Ambrée semblait-elle si en colère contre Noisette du Crépuscule ? Feuille de Menthe s'assit sur le sol d'un air un peu inquiet et écouta attentivement en essayant de comprendre ce qui se passait ... Peine perdue.

* Zut ... Ça m'apprendra à ne pas écouter ce qui se passe autour de moi ! *

Pourtant, en temps normal Feuille de Menthe était très attentive et, même plongée dans ses pensées, restait au courant de se qui se passait. C'était sûrement dû à la fatigue du voyage, pensa la guérisseuse. Il devenait urgent de s'arrêter. Et tant pis pour les Clans ! Ils n'étaient plus à un soleil près de toute façon ... Du moins, c'était l'avis de la jeune écureuil beige. Puisqu'elle ne comprenait pas de quoi ils parlaient, autant interrompre Perle Ambrée et Noisette du Crépuscule.


- Heu ... Et si on cherchait un abri pour dormir avant de repartir ? Où dors ce solitaire d'habitude ? On pourrait aller avec lui, non ?

Et là il n'y eu plus que le bruit du vent frais dans l'herbe. Un silence. Un grand silence. Étonnée, Feuille de Menthe regarda ses amis à tour de rôle, qui la dévisageaient avec des yeux ronds comme des billes. Qu'avait-elle dit de mal ? Soudain gênée, la guérisseuse compris. Elle s'empourpra et baissa les yeux au sol avec l'intention de rentrer sous terre. Pourquoi n'avait-elle pas suivi la conversation ! Honteuse de son peu d'attention, elle se dandina d'une patte sur l'autre avant de se reprendre. Après tout, ça pouvait arriver à tout le monde ! Sans plus ressentir de remord ni regrets, elle se dirigea d'un pas décidé vers le solitaire qu'elle avait maintenant repéré, bien plus éloigné d'eux qu'auparavant, comme si ils voulaient les laisser discuter sans s'en mêler. Elle se rendit compte que ses deux compagnons lui avaient emboîté le pas, bon gré mal gré, peu importait. La survie des Clans étaient leur objectif, il ne fallait pas l'oublier, et il semblait à Feuille de Menthe qu'ils étaient les seuls à pouvoir s’acquitter de cette tâche. Et pour cela, elle sentait que ce solitaire, tout aussi étrange et intimidant qu'il fut, pourrait leur être utile. Et puis, n'avait-il pas mentionné une histoire d'écureuils pris au piège ou quelque chose comme ça ? Elle allait devoir lui demander des explications, puisque ni Perle Ambrée ni Noisette du Crépuscule ne semblaient l'avoir remarqué, tout occupés qu'ils étaient par leur violente discussion. Prudemment, la guérisseuse au pelage beige s'approcha du solitaire, humant l'air sans y déceler pourtant d'animosité particulière, mais plutôt comme un accueil silencieux. Pourtant, quand elle croisa le regard du solitaire, ce fut pour baisser les yeux immédiatement. Une fois de plus, ses pupilles trop brillantes la mettaient mal à l'aise, et elle était sûre que cela n'avait rien à voir avec son pelage zébré de cicatrices. Non, vraiment, ces yeux étaient trop luisants ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 18/03/2009


Devise : Il n'y a point de secret que le temps ne révèle.
Points d'expérience:
135/200  (135/200)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Sam 10 Mar - 20:02

* - Heu ... Et si on cherchait un abri pour dormir avant de repartir ? Où dort ce solitaire d'habitude ? On pourrait aller avec lui, non ? *

Perle Ambrée avait bien compris maintenant pourquoi la guérisseuse était si silencieuse et ne réagissait pas aux conversations. Mais à quoi pensait-elle ? C'était là la question, parce que ne pas être attentive n'était pas du tout dans les habitudes de Feuille de Menthe. Et à présent les voilà parti avec le solitaire inconnu zébré de cicatrices, c'était sûrement un animal très féroce qui lui avait fait ces cicatrices ... Perle Ambrée avait remarqué qu'il avait des croûtes de sang, il devait s'être battu il n'y avait pas si longtemps que cela. Cet écureuil était vraiment ... Impressionnant ! Avec des cicatrices partout et des croûtes de sang, on pouvait s'imaginer que la vie en solitaire n'était pas toujours si simple ! Perle Ambrée aimait déjà beaucoup Pupille Obscure, il la rassurait, il avait pour elle une tête de déjà vue même si elle ne connaissait pas avant cette rencontre Pupille Obscure. Perle Ambrée pressa le pas pour rejoindre Feuille de Menthe :

- Tu pensais à quoi ? Tu peux me le dire si tu as un problème, tu sais ? ...

Perle Ambrée voulais absolument savoir ce qui trottait dans la tête de la guérisseuse. Le solitaire les attendaient, cela voulait donc dire qu'il était d'accord pour que les trois écureuils passent la nuit avec lui. Perle Ambrée en avait marre, il était temps qu'ils se reposent et rentrent à la Grotte de la Lune. Enfin retrouver les écureuils de son clan ! Enfin celui qui lui manquait le plus c'était Larme du Destin, son ancien mentor ... C'était un très bon mentor, un exemple à suivre pour toujours ! Comme Feuille de Menthe avait l'air embarrassé de lui dire ce qu'elle avait dans la tête, Perle Ambrée décida de la laisser toute seule avec sa pensée. Elle arriva près de Pupille Obscure et lui dit :

- Tu es d'accord pour qu'on dorme avec toi ? Parce que tu dois connaître beaucoup mieux la région que nous ! Et aussi demain tu nous accompagneras jusqu'à la Grotte de la Lune ?

Perle Ambrée croisait les pattes pour qu'il vienne avec eux ! Car c'était sûr il connaissait beaucoup mieux ce coin de la Forêt Ancestrale qu'eux. Le visage de Pupille Obscure s'éclaira, et il souriait c'était la première fois qu'elle arrivait à lui décrocher un sourire, on aurait même dit qu'il avait envie de rire ! Perle Ambrée était si comique que cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Solitaire
Solitaire


Masculin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 11/10/2009


Devise : L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent : il éteint le petit, il allume le grand.
Points d'expérience:
156/200  (156/200)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Lun 19 Mar - 20:10

Exaspéré, Pupille Obscure contemplait l'horizon tout en gardant un œil derrière lui où les trois membres de Clan se disputaient. Ces écureuils étaient vraiment insupportables, ils seraient incapables de survivre dans cette partie reculée de la Forêt Ancestrale. Dans leurs territoires de Clan, ils étaient un bon groupe et parvenait ainsi à garantir un minimum de sécurité, en temps normal tout du moins. Mais ici, chacun vivait seul et devait sauver sa peau avant tout. Les autres, ça venait après. Et moins l'on parlait moins l'on avait de chance de se faire repérer. Cela faisait tellement longtemps que le Clan des Fougère avait été dissolu que même les souvenirs du solitaire noir et roux s'estompaient. Et les réflexes de solitaires avaient remplacés la loyauté pour le Clan. D'ailleurs, l'expérience l'avait prouvé, Pupille Obscure était à présent un vrai solitaire. Il se souvenait de ce jour maudis, ah lui il ne l'avait pas oublié, non. Il restait malheureusement aussi frais dans sa mémoire que s'il s'était déroulé la veille ... Ce jour-là, le vent soufflait, fort. Il diffusait l'odeur des deux écureuils tout autour d'eux, alors qu'eux, avec la bise de face, ne pouvaient rien sentir. Un vrai vent à décorner les bœufs ... La meute avait déjà établi ses quartiers dans la forêt, mais pour le moment Pupille Obscure pouvait encore garantir la sécurité de l'écureuil qui l'accompagnait. Belle comme le coucher du soleil lorsque le soir faisait tomber ses rayons sur les feuilles des arbres. Douce comme la mousse gorgée de rosée longeant le Torrent Infernal ... Oui, sa propre fille, Gland de Cristal, l'accompagnait. La seule chose qui lui restait de son amour perdu dans l'immensité du Clan de la Lune. Et ce jour-là, tandis que le vent soufflait en rafales, il se souvenait avoir pensé que, Lune Scintillante mise à part, Gland de Cristal était vraiment la créature la plus exquise qui lui avait été donné de rencontré. Et s'imaginer qu'elle était sa propre fille le comblait de fierté. Mais tout cela n'avait rien changé à son réflexe, et l'amour qu'il portait à sa fille ne l'avait pas sauvé. Lorsque Pupille Obscure s'était retourné, il était déjà trop tard. Un de ces canidés au coeur de pierre se trouvait derrière eux. Enfin, derrière lui. Gland de Cristal avait définitivement disparu. Peut-être était-elle juste derrière lui paniquée ? Il ne le saurait jamais. Passé la seconde de stupeur, il avait pris ses pattes à son cou et avait fui de toute sa vitesse, ne laissant aucune chance au chien, ni à sa jeune de fille, de le rattraper. Et aussi incroyable que cela était, il avait survécu. Malgré son chagrin immense, ses provocations aux canidés de passage, il avait survécu. Et il porterait toujours dans son coeur le remord de ne pas avait su protéger son seul trésor. Soudain, un craquement de brindille le ramena au temps présent. Aujourd'hui, il devrait faire tout ce qui était en son pouvoir pour se venger contre cette Meute qui lui avait ravi sa fille, à jamais. Perle Ambrée se dirigeait vers lui, escortée de Noisette du Crépuscule le pénible et de Feuille de Menthe. Lorsque cette dernière croisa son regard, elle sursauta avant de plonger immédiatement son regard au sol. Il semblait au solitaire qu'elle était très timide, mais cela ne cadrait pas avec le comportement respectueux que ses compagnon lui réservait, et elle ne semblait pas spécialement intimidée par eux. Peut-être était-ce car il était un solitaire ? Un inconnu ? D'un coup d'oeil attentif il observa son pelage. Bon, il n'était peut-être pas parfaitement propre, mais n'était pas plein de boue non plus, et les trois écureuils étaient dans le même état. Peut-être était-ce à cause des cicatrices qui lui zébraient la fourrure ? La lieutenante rompit le silence gêné.

* - Tu es d'accord pour qu'on dorme avec toi ? Parce que tu dois connaître beaucoup mieux la région que nous ! Et aussi demain tu nous accompagneras jusqu'à la Grotte de la Lune ? *

Pupille Obscure haussa les épaules sans répondre, en bon solitaire qu'il était. Il reprit son chemin, et les trois amis le suivirent, non sans lui jeter différents regards. Celui de l'écureuil rousse était curieux, peut-être un peu étonné. Feuille de Menthe l'observait à la dérobé, évitant de croiser son regard, avec un mélange d'attention et de ... un ressenti impossible à définir. Quand à l'apprenti gris-brun, c'était de fréquents regards noirs qu'il envoyait vers le solitaire. Pupille Obscure décida de l'ignorer. C'était encore la meilleure chose à faire, et c'était d'ailleurs le cadet de ses soucis. Non, quelque chose d'autre l'inquiétait : aucun des écureuils en face de lui ne semblait au courant de la situation à la Grotte de la Lune. Sans quoi, ils ne lui demanderaient pas avec la même désinvolture de les conduire à cet endroit ... Mais comment le leur avouer ? Quelle seraient leurs réactions ? Hum ... Pupille Obscure décida d'attendre au moins qu'ils soient tous les quatre sur la Colline Solitaire. Cela ne tarderait pas d'ailleurs, puisqu'elle se profilait déjà à l'horizon. Quelques instants plus tard, ils gravissaient le sentier qui les menait jusqu'au sommet, ponctué par les jérémiades de l'apprenti. Ne pouvait-il donc pas se taire un instant celui-là !? Enfin, Pupille Obscure se trouva au pied de son arbre. Il l'aimait particulièrement du fait de son vaste tronc vide, ce qui garantissait sécurité et espace à la fois. Suivi prudemment par les trois rongeurs, il se coula par l'interstice. Et retrouva avec plaisir son chez-soit. En cherchant un peu, il dénicha une demi-douzaine de noisettes, qu'il partagea avec ses hôtes. Croquer dans la savoureuse nourriture lui redonna des forces et du courage. Bien au chaud, confortablement installé, il commença.

- Je voulais vous demander ... Vous êtes au courant de ce qui se passe à la Grotte de la Lune actuellement ?

Un silence angoissé suivi son discours, et trois paires d'oeil le regardaient sans ciller, le souffle coupé. Bon, cela voulait dire non, devina le solitaire. Et il se mit en devoir de leur expliquer le danger d'aller là-bas, et combien ils feraient mieux de rebrousser chemin. Il ne mâcha pas ses mots et leur parla crûment. Le temps gagné ne serait pas négligeable à cette époque où chaque seconde gagnée pouvait sauver la vie, ou la sacrifier.

- La Meute s'est installée autour de la Grotte. Elle fait un siège et a décidé d'attendre qu'ils meurent tous de faim à l'intérieur. Et ils ne sont pas décidés à bouger le moins du monde. Vous feriez mieux de sauver votre peau, à défaut de la leur.

Horrifiés, les trois écureuils ne respiraient toujours pas. Un instant, Pupille Obscure s'inquiéta pour eux : les écureuils n'ont pas de talents particuliers en apnée ! Mais après ce vide terrifié, les réactions fusèrent, et mille éclats de voix emplirent le tronc. Comme de plus chaque voix résonnaient, cela donnait une cacophonie infernale, digne d'une nichée de mouettes. Une voix pourtant se distingua des autres, Noisette du Crépuscule évidemment.

* - Plutôt mourir que de les abandonner ! *

Comme quoi il n'était pas si égoïste qu'il en avait l'air ...

- A ta guise ..., répondit Pupille Obscure avec mépris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Guérisseur
Guérisseur


Féminin
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 26/03/2009


Devise : A coeur vaillant, rien d'impossible !
Points d'expérience:
349/400  (349/400)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Ven 23 Mar - 10:12

Feuille de Menthe se rapprocha encore du solitaire, ignorant la question de la lieutenante du Clan du Sable. Elle n'avait pas pour habitude de parler de ses souvenirs, et ce jour-là ils lui paraissaient encore moins à propos. Humant sa truffe sensible, Feuille de Menthe ferma les yeux pour sentir la brise dans toute sa force. Ici, elle avait retrouvé son odeur sylvestre, associée à une senteur olivâtre assez agréable. Rouvrant les yeux comme à regret, la guérisseuse se tourna vers Pupille Obscure, en prenant garde de ne pas le regarder dans les yeux, ces yeux bien trop brillants qui la mettaient mal à l'aise. Perle Ambrée prit enfin la parole, se décidant à ne pas rester enracinée dans cet endroit découvert, à la merci du moindre canidé de passage.

* - Tu es d'accord pour qu'on dorme avec toi ? Parce que tu dois connaître beaucoup mieux la région que nous ! Et aussi demain tu nous accompagneras jusqu'à la Grotte de la Lune ? *


Surprise, Feuille de Menthe laissa glisser son regard et fût la seule à voir cet éclair luire dans les yeux du solitaire noir et brun. Un peu de suspicion mélangé à un sentiment de regret. Et un peu de lassitude. Cela confortait sa théorie, il se passait quelque chose à la Grotte de la Lune. Et cela devait être quelque chose d'important, sinon Pupille Obscure le leur aurait dit d'entrée de jeu. Au lieu de cela, il prit la tête de la troupe et commença à gravir la colline, sans un mot. Qu'avait-il dit déjà tout à l'heure ? Feuille de Menthe se concentra. Les mots exacts lui revinrent en mémoire, et une onde glaciale se coula dans ses veines. L'angoisse commença à l'étreindre, elle se laissa distancer par les trois autres écureuils, qui marchaient d'un bon pas. "Je suppose que vous partagez mon point de vue, sinon vous ne seriez surement pas là à risquer votre vie pour une simple poignée d'écureuils pris au piège." ... "Une poignée d'écureuils pris au piège" ... Se faisant violence pour avancer malgré tout et sans laisser transparaître sa peur, l'écureuil beige perdit la notion du temps. Chaque pas lui semblait une torture, le vent sifflait à ses oreilles, mauvais présage. Mais les autres ne ralentissaient pas, et la guérisseuse luttait pour rattraper son retard. Une sueur acide coula dans son dos. Il lui semblait vivre un cauchemar, un de ceux durant lesquels l'on doit faire quelque chose, mais l'on n'y arrive pas ... Elle se sentait faible, perdue, désorientée ... Mais que lui arrivait-il donc ? D'ordinaire, elle n'avait aucune difficulté à se maintenir à l'allure des autres, et elle avait même une vitesse plus importante que la leur. Non, il se passait quelque chose ... Elle n'était tout de même pas angoissée au point que chaque patte posée sur le sol lui hurle sa souffrance ! Et si ... le Clan de la Lune tentait de lui faire passer un message ? A cœur battant, elle tenta d'oublier cette possibilité. Non, le Clan de la Lune avait disparu depuis trop longtemps pour reparaitre maintenant. Et soudain, ce fut le flash de lumière. Un éclat blanc aveuglant dressa une barrière entre Feuille de Menthe et le monde autour d'elle. Des cris assourdissants criaient dans ses oreilles. Ratant un battement de cœur, Feuille de Menthe se rendit compte que c'était des cris de bébé écureuils ! La tête lui tournant, elle sentait un déchirement dans sa patte arrière droite, de la sueur coulait à flot de son dos ... Non, c'était du sang ! Et brusquement tout disparut. Haletante, Feuille de Menthe se retrouva assise dans un tronc creux aux côtés de ses deux amis, en face du solitaire. Comment était-elle arrivée là ? Elle ne le sut jamais. Peut-être avait-elle continué à avancer durant sa vision, puisque maintenant elle ne pouvait plus appeler cela autrement. C'était la première fois que la guérisseuse partageait une vision aussi douloureuse et terrifiante. D'instinct, elle tenta de se ressaisir pour que personne ne se rende compte qu'il lui été arrivé quelque chose. Heureusement, aucun regard n'était fixé sur elle et ses deux amis dévisageaient le solitaire. Luttant pour faire ralentir son cœur qui battait la chamade et s'empêcher de suffoquer, Feuille de Menthe ne prêta pas tout de suite attention à Pupille Obscure. Cependant, lorsqu'elle compris le sujet que le solitaire aux multiples cicatrices entamait, elle mobilisa toute son attention, impatiente et angoissée à la fois.


* - La Meute s'est installée autour de la Grotte. Elle fait un siège et a décidé d'attendre qu'ils meurent tous de faim à l'intérieur. Et ils ne sont pas décidés à bouger le moins du monde. Vous feriez mieux de sauver votre peau, à défaut de la leur. *

Hébétée, la guérisseuse au beau pelage beige ne réagit pas. Non, ce n'était tout simplement pas possible, ce solitaire disait n'importe quoi ! Histoire de se donner une contenance, elle s'occupa de remettre en ordre sa douce fourrure, malmenée par sa vision étrange. Lorsqu'elle se déplaça un peu, Feuille de Menthe remarqua que bouger sa patte droite arrière la tirait, comme si elle était gênée par une ancienne blessure. Et lorsqu'elle lissa le pelage de son dos, elle remarqua qu'un sillon de sueur avait coloré son pelage d'une couleur vermeille, proche du sang. D'une oreille distraite, l'écureuil du Clan des Nuages entendit Noisette du Crépuscule et Pupille Obscure se disputer, une fois de plus. Mais l'heure n'était pas aux disputes. Dans sa petite tête d'écureuil surdouée, elle commençait à échafauder un plan, en espérant qu'il ne serait pas trop tard pour le mettre en application ... Dans son poing serré, elle tenait toujours la liasse de feuilles qu'elle avait prise dans la Ville des Bipèdes, qui devait sauver les écureuils de la Forêt Ancestrale de la Meute. Mais il s'avérait impossible de les faire passer à chaque écureuil avant la bataille, étant donné que les écureuils étaient pris au piège. Réfléchissant, Feuille de Menthe se souvint que l'entrée de la grotte de la Lune ne pouvait laisser passer les écureuils que un par un, et qu'un seul chien pouvait bloquer l'accès aux renforts. Et à en croire Pupille Obscure, ils étaient toute la Meute ... Contre ce groupe de canidés enragés, il était impératif que chaque écureuil de chaque clan se batte de toutes ses forces. A quatre contre la Meute du Sang, en admettant que le solitaire se joigne à eux, ce dont la guérisseuse doutait, à quatre contre les Chiens, c'était du suicide pur et simple. Et pourtant, avaient-ils le choix ? Il fallait faire quelque chose, ils ne pouvaient pas rester dehors tandis que les autres étaient enfermés à l'intérieur. Et dire que les réserves de nourriture n'avaient même pas été constituées ! Non, il était du devoir de Feuille de Menthe de faire quelque chose. Et avec le soutient de ses deux amis, la jeune guérisseuse avait peut-être un plan ... Un silence régnait dans l'arbre mort, qui montrait bien combien les élus étaient exténués. Même l'apprenti du Clan de la Source n'avait plus la force de chercher des noises à Pupille Obscure. Tout en grignotant une noisette que celui-ci lui avait donné, l'écureuil au pelage long et soyeux réfléchissait, et réfléchissait encore. Elle savait qu'il fallait agir au plus vite, et sans l'obscurité qui avait maintenant envahie la Forêt Ancestrale, elle se serait jeté dehors pour secourir sa famille, son Clan ... et Gland Polaire, surtout Gland Polaire ! Avec les enchaînement des derniers évènements et révélations, Feuille de Menthe en avait presque oublié sa sœur adoptive. Quelle piètre sœur elle était ! Une vague de culpabilité la submergea à l'idée qu'elle n'avait pas sût protéger Gland Polaire. Ce fut la force de ce sentiment qui lui donna la rage de vaincre et de trouver le plan qui venait petit à petit se former dans son esprit ... Elle prendrait un risque, oui, mais sa vie ne valait pas grand chose à côté de la vie de tous les écureuils des Clans. Elle ne voulait pas en parler à ses amis devant Pupille Obscure, n'étant pas encore sûre de son soutient, mais dès l'aube elle leur en toucherai deux mots, pendant qu'ils partiraient en direction de la Grotte de la Lune. Pour le moment, il lui fallait trouver le sommeil, demain la journée serait rude, elle le savait. Feuille de Menthe posa sa tête sur ses pattes et se roula en boule avant de plonger dans des rêves cauchemardesques et nullement apaisants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 18/03/2009


Devise : Il n'y a point de secret que le temps ne révèle.
Points d'expérience:
135/200  (135/200)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Sam 24 Mar - 14:12

Perle Ambrée avait remarqué que Feuille de Menthe avait ignoré sa question, elle décida donc de ne pas insister. Elle s'adressa donc à Pupille Obscure qui lui répondit par un haussement d'épaules. Sur le chemin, il y avait un silence de mort c'était le cas de le dire ... Noisette du Crépuscule lançait des regards noirs au solitaire tandis que celui-ci l'ignorait, quand à Feuille de Menthe elle était derrière eux ce qui était très rare elle avait l'air ... de ... souffrir ?! On avait l'impression qu'elle souffrait intérieurement, à la voir on avait mal pour elle. Arrivé dans le tronc de l'arbre, on avait l'impression que tout le monde était revenu sur terre ! Tout le monde attendait que le personnage mystérieux parle. Il leur donna des noisettes, qui était succulentes ! Et pris la parole :

* - Je voulais vous demander ... Vous êtes au courant de ce qui se passe à la Grotte de la Lune actuellement ? *


Bien sûr qu'aucun d'eux trois n'avait eu des nouvelles des écureuils depuis qu'ils étaient partis, il aurait pu se passer n'importe quoi pendant ces morceaux de lunes ... Les trois écureuils se regardaient en s'attendant au pire :

* - La Meute s'est installée autour de la Grotte. Elle fait un siège et a décidé d'attendre qu'ils meurent tous de faim à l'intérieur. Et ils ne sont pas décidés à bouger le moins du monde. Vous feriez mieux de sauver votre peau, à défaut de la leur. *

* Comment peut-il dire cela alors que notre famille est là-bas, nos amis ! Ils valent beaucoup plus que la vie de trois pauvres écureuils ! On est parti pour les sauver et ils nous ont fait confiance, si je meurs je veux mourir pour eux, pour rien au monde je ne renoncerai à ce combat ! *

Perle Ambrée avait l'impression d'être impuissante face à toute cette meute de chiens. Puis une voix se fit entendre :

* - Plutôt mourir que de les abandonner ! *

* - A ta guise ... *


Pour une fois que cet écureuil disait quelque chose de bien, il fallait le défendre :

- Et bien moi je suis tout à fait d'accord avec Noisette du Crépuscule, je suis parti pour les sauver et je ne les trahirait pas ! Jamais je partirais sans avoir au moins essayé plusieurs fois de les sauver !

Feuille de Menthe avait encore l'air ailleurs :

* Mais à quoi peut-elle bien penser, bon sang de bon soir ! *

Perle Ambrée n'avait aucune envie de dormir, elle imaginait les écureuils qui n'arrivaient pas à dormir et les chiens qui n'attendaient qu'une chose, c'est de leur sauter dessus ! D'un coup, ils arrivèrent devant la Grotte de la Lune, mais il était déjà trop tard, il n'y avait plus que les chiens encore assoiffés de sang, leur gueule était pleine de sang des écureuils, de leur amis, leur famille ... Perle Ambrée était tellement honteuse d'avoir échoué qu'elle se jeta à la gueule de Griffe Ensanglantée ... Perle Ambrée se réveilla en sursaut, quel cauchemar horrible ! De toute façon cela ne devait pas ce passer comme ça ! Feuille de Menthe parlait en dormant alors Perle Ambrée écouta :

* - Feuille de Platane ... Tué ... Écureuil ... Victoire ... Chiens ! *

Feuille de Menthe se réveilla en sursaut, comme Perle Ambrée un peu avant. Les deux écureuils commencèrent à réfléchir à un plan, en attendant que Noisette du Crépuscule se réveille ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Solitaire
Solitaire


Masculin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 11/10/2009


Devise : L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent : il éteint le petit, il allume le grand.
Points d'expérience:
156/200  (156/200)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Dim 25 Mar - 19:02

Pupille Obscure s'endormit sans problèmes. En tant que solitaire, il avait appris à pouvoir dormir n'importe quand et n'importe où, quand il en avait l'occasion. Il ne tarda pas à trouver une position confortable et un souffle régulier, ce qui lui permit de s'endormir bien avant les trois écureuils à qui il donnait l'hospitalité pour la nuit. Ses trois hôtes se retournaient, et retournaient leurs pensées par la même occasion, mais le solitaire ne les entendait guère. La Grotte de la Lune, la Meute du Sang ... Il avait bien eu le loisir d'y réfléchir avant. Et la perspective qu'il s'était engagé à accompagner les trois inconnu jusqu'à l'endroit du sinistre ne l'émouvait pas plus que ça. Sa vie, elle ne valait pas grand chose depuis la mort de Gland de Cristal. Avant de chercher ( et de trouver ) le sommeil, Pupille Obscure s'était exclamé :

- J'étais sûr que vous diriez ça ! Demain, dès l'aube, nous partirons.


Et cela avait coupé cours aux fusions de cris de part et d'autre. Peut-être s'interrogeaient-ils sur ses motifs à lui, solitaire prêt à risquer sa vie pour eux, mais peut-être aussi n'y avaient-ils même pas songé. Peu leur importait après tout. ce qui étaient important pour eux, c'était de rejoindre au plus vite la Grotte de la Lune pour finir en steak. Il y avait sûrement mieux comme programme, mais puisqu'ils avaient l'air si enthousiasmés ... Une seule chose l'intriguait chez ces écureuils étrangers, c'était la liasse de feuilles que l'écureuil beige tenait dans son poing serré. Elle ne le desserrait pas, et dès qu'il avait le malheur de poser le regard dessus, elle agrippait les feuilles encore plus fort, comme si c'était vital. Enfin bon, depuis toujours il avait entendu dire que les "écureuils des quatre Clans", comme ils les appelait, avaient des étranges coutumes. Cela ne faisait que prouver ce qu'il avait de multiples fois entendu dire. Après un sommeil sans rêve - depuis la disparition de Gland de Cristal, Pupille Obscure ne rêvait plus - le solitaire au pelage ras sortit jeter un coup d’œil aux alentours. Aucun de ses trois hôtes ne s'était encore réveillé, et pourtant le ciel pâlissait déjà. Si ils voulaient être à la Grotte de la Lune avant la nuit, ils avaient intérêt à ne pas perdre de temps. Pourtant l'écureuil noir et brun ne se décida pas à les réveiller, mais partit plutôt en exploration pour chercher de la nourriture. Inutile d'espérer avancer vite le ventre creux, et puis, si bataille il y aurait, il valait mieux mettre toutes les maigres chances de son côté, au moins pour ne pas avoir de regrets. Tout en pensant, Pupille Obscure furetait ici et là, et eu bientôt assez récolté de noisettes pour nourrir les quatre écureuils qu'ils étaient. Alors que les premières lueurs du soleil rosissait le ciel et que la température remontait, Pupille Obscure regagna vivement son logis. A présent, réveillés ou non, il fallait partir. Lui se savait assez endurant pour couvrir la distance que les séparait des autres écureuils avant la nuit noire, mais il doutait de la forme et de la puissance des trois autres écureuils. Tant pis.

* "Qui ne tente rien n'a rien", se remémora le solitaire. *

Entrant avec douceur et agilité dans le tronc creux, Pupille Obscure remarqua que les trois écureuils étaient debout et que Feuille de Menthe le regardait avec un peu de reproche dans les yeux, toujours sa patte gauche fermée sur ces mystérieuses feuilles. Sans un mot, il leur remis les noisettes comme la veille, et ils commencèrent leur chemin tout en mangeant. Bruits de mastication cohabitant avec bruit de pas, ils marchaient d'un bon rythme. Contrairement à ce qu'il avait cru tout d'abord, les trois inconnus ne ralentissaient pas au fur et à mesure de la journée. Malgré lui, l'écureuil aux multiples cicatrices se sentit impressionné par les trois boules de poils qui couraient à ses côtés. Leur résistance les remontaient dans son estime, c'était certain. Mais cela suffirait-il pour arriver avant la nuit ? Seul le temps le dirait. Et après ? Que ferait-il, lui ? Se jetterait-il à la gueule du loup, puisque c'était l'occasion de le dire ? Ou ferait-il demi tour comme le vrai trouillard qu'il était en réalité ? Il ne savait pas. Au détour d'un sentier, il se disait qu'il n'avait pas fait tout ce chemin juste pour accompagner trois écureuils égarés. Au prochain un croisement, il lui semblait stupide de se sacrifier ainsi. Il décida pour finir qu'il ferait ce qui lui semblait le plus intelligent sur le moment. Il courrait devant les trois autres, connaissant le chemin comme s'il était tracé dans sa tête. Cela lui paraissait évident, puisqu'il vivait ici au fil des lunes. Jamais il n'hésitait, et il espérait que cela suffirait à vaincre le temps. Car arriver dans la nuit, comme il le savait, était synonyme de se faire dévorer tout cru par un chien avant même de s'en rendre compte. Ceci dit, cela serait peut-être la même chose en plein jour ... Mais comme il se l'était déjà dit, autant mettre toutes les chances de son côté. Car la nuit, la Meute du Sang était reine de la Forêt Ancestrale ... Et toute la volonté de quatre écureuils, même surpuissants, ne pourrait jamais venir à bout d'une Meute coriace et acharnée en pleine nuit.


* Surtout une nuit sans lune, comme aujourd'hui, songea Pupille Obscure en réfrénant une forte envie de faire demi-tour et un frisson de peur. *

Ceci dit, quand vous allez au devant de la mort, il y a de quoi avoir peur, même quand vous êtes un solitaire qui a déjà vu la mort en face, et même, surtout quand vous êtes un solitaire qui a déjà vu la mort en face. Et qui est le dernier survivant d'un Clan d'écureuil prospère qui a été exterminé avec la même facilité qu'une brindille sèche sous le poids d'un pachyderme, précisément par les ennemis à qui vous allez rendre visite. Car contrairement à Perle Ambrée, Noisette du Crépuscule et aussi sûrement Feuille de Menthe, Pupille Obscure savait de quoi était capable la Meute du Sang. Et du Sang, justement, elle en avait fait coulé ... Et ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Guérisseur
Guérisseur


Féminin
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 26/03/2009


Devise : A coeur vaillant, rien d'impossible !
Points d'expérience:
349/400  (349/400)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Dim 25 Mar - 19:42

Feuille de Menthe se réveilla en sursaut, après un cauchemar qui heureusement s'enfuit dès qu'elle ouvrit les yeux. Elle surprit le regard de Perle Ambrée posé sur elle. Elle ne dormait donc pas ? Consciente d'avoir été un peu distante ces derniers temps, elle lui sourit chaleureusement. Elle sentait que quelque chose s'était mal passé la veille mais elle n'arrivait pas à se souvenir quoi ... Et la mémoire lui revint ainsi qu'un étrange sentiment de malaise. Son étrange vision ... Essayant de la chasser de ses pensées pour l'instant, l'écureuil beige fit une toilette rapide avant d'observer l'intérieur de l'arbre. Une boule de poils gris-brun enroulée sur elle-même se soulevait régulièrement au rythme d'une respiration : Noisette du Crépuscule. Par contre, aucune trace de leur étrange solitaire ... Profitant de la tranquillité, Feuille de Menthe décida de révéler son plan à Perle Ambrée. En tant que lieutenante, elle devait être au courant, et elle saurait sûrement accepter les risques que prenait la guérisseuse du Clan des Nuages. Rassemblant son courage, l'écureuil au pelage fourni s'assit dignement en face de l'écureuil rousse à la poitrine blanche. Et pris sa respiration, et lui dévoila son plan en chuchotant, de peur de réveiller l'apprenti ou que Pupille Obscure soit dans les parages à les écouter, puisqu'elle ne savait toujours pas si elle pouvait lui faire confiance.

- J'ai un plan.

C'était un bon début, le premier pas avait été fait. Feuille de Menthe sentit sa pression qui montait. Il était impératif qu'elle présente son plan de manière convaincante pour que Perle Ambrée accepte. C'était la seule solution, et sûrement la bonne, ou du moins la moins mauvaise à présent. La guérisseuse croisait les doigts pour que la lieutenante la comprenne.

- Tu vois ces feuilles ? Je pense qu'elles sont toxiques pour les chiens. Je vais m'en enduire le corps et j'irais ensuite provoquer la Meute. Lorsqu'ils me mordront, le poison, qui doit avoir un effet immédiat, les tuera. C'est la meilleure manière de se débarrasser de la Meute du Sang.

Les trois dernier mots avaient été prononcés du bout des lèvres, avec mépris. Comme tout ce qui pouvait nuire aux Clans, Feuille de Menthe détestait ces chiens. Elle se redressa et essaya d'afficher un air sûre d'elle, alors qu'en fait elle doutait intérieurement. Mais il était très important que Perle Ambrée lui fasse confiance. Même si même Feuille de Menthe doutait profondément de ses déductions. Mais si elle l'apprenait, la lieutenante du Clan du Sable ne la laisserai jamais faire ce qu'elle avait à faire. Il le fallait ! Ils ne pouvaient pas rester les bras croisés à attendre de se faire dévorer !

* C'est sûr, c'est tellement mieux de se faire dévorer sans attendre !, répliqua une voix intérieure. *

Elle regarda Perle Ambrée droit dans les yeux, et vit que celle-ci ne la croyait qu'à moitié. Le "je pense", et le "qui doit", donnait un air dubitatif dans les yeux de la lieutenante. Oui, ils manquaient d'expérience et rien ne garantissait que ce plan allait marcher. Oui, c'était risqué. Mais il n'existait pas de plan B. Encore une fois, Feuille de Menthe tenta de se composer un air de grande détermination et de confiance absolue. Elle se rappelait ses essais en tant qu'apprentie de dissimuler ses sentiments, et son admiration pour les guerriers qui y arrivaient si bien. Mais là, c'était une question de vie ou de mort !

* Surtout de mort en fait, se manifesta l'agaçante voix dans la tête de Feuille de Menthe. *

Mais Perle Ambrée avait autre chose en tête, et ne comptait pas adhérer comme cela au plan de la guérisseuse. C'était trop risqué pour une guérisseuse, surtout que si bataille il y avait, ils allaient avoir besoin d'elle. Voilà ce que lui expliqua la lieutenante du Clan du Sable. Cependant, Feuille de Menthe était persuadée que son plan valait la peine d'être essayé, quels que soient les risques à prendre. Les temps que les deux amis se mettent d'accord, et Noisette du Crépuscule se réveilla à son tour. Il ne fallu pas longtemps pour que Pupille Obscure revienne les voir, accompagné des savoureuses noisettes qui semblaient grandir ici, mas l'écureuil aux poils beiges et soyeux l'accueillit avec un regard chargé de reproche. Maintenant qu'elle s'était mise d'accord avec Perle Ambrée, elle ne voulait plus qu'elles changent d'avis et reviennent sur leur décision. Et attendre poussait à la réflexion, alors que vu leur nouveau plan, il valait mieux que la guérisseuse ne se mettent pas à réfléchir. Sinon, elle le savait, elle trouverait que c'était de la pure folie et que la lieutenante au pelage roux n'aurait jamais dû la convaincre. C'était vraiment de la folie ! Mais Feuille de Menthe tenta de fermer son esprit aux pensées qui vagabondaient. Avec soulagement, elle se mit à courir derrière Pupille Obscure, la solitaire aux cicatrices. Au moins, l'action limitait les pensés qu'elle ressassait sans cesse. Avec rage, l'écureuil beige accéléra. Involontairement, les autres membres du groupe suivirent l’accélération. Aucun ne s’essoufflait trop, l'entrainement et les voyages avaient forcit leurs muscles d'acier et leur souffle profond. Tous les quatre filaient à présent à la même vitesse, mû par la même volonté de courir et courir plus vite encore. Jamais auparavant l'unité des Clans et des solitaires n'avait été aussi bien mise en valeur. Mais le Clan de l'Aube manquait à l'appel ... Non, Cœur Verglacé, le dernier des élus, veillait sur les quatre écureuils du haut de ses étoiles. Et lui aussi luttait, de toute ses forces, pour repousser le déclin du soleil déjà à son zénith. Feuille de Menthe commençait déjà à sentir ses coussinets se déchirer sous l'effort qu'il lui fallait pour avancer à telle allure sur ce sol inégal. Mais ils étaient tous dans ce cas, et pour rien au monde l'écureuil au pelage beige volant dans le vent du fait de la vitesse n'aurait abandonné. Non, il fallait avancer, plus vite, plus vite encore ! Déjà, le soleil entamait sa course finale vers l'horizon. "Non, attends !", aurait voulu lui hurler Feuille de Menthe. mais hurler, il n'en était pas question. Il fallait garder son souffle, et se battre, ne pas se ménager. La moindre parole les ferait ralentir, et ils en avaient conscience et se taisaient. Pour autant, ce n'était pas le silence. Le bruit régulier de leurs foulées allongées au maximum, leur cœur battant avec force, leur pensées qui criaient mais ne sortait pas, tout cela faisait un bruit d'enfer dans leurs têtes concentrées dans l'effort. Leurs muscles tendus à se rompre leur disaient tous la même chose : il y avait urgence ! Privé de nourriture, les écureuils ne pouvaient pas tenir longtemps. Et si il leur passait une mauvaise idée par la tête ! Feuille de Menthe frémit à cette idée. En réponse, elle accéléra encore. En d'autres circonstances, elle aurait été ravi de rivaliser de vitesse avec le vent, de courir à travers la lande sous les rayons déjà déclinant de l'astre d'or. Mais là, elle était trop concentrée pour remarquer la beauté des lieux qu'elle traversait et la finesse des fleurs qu'elle piétinait sans remord. Pas le temps ! Pas le temps de s'arrêter pour souffler un peu ! Pas le temps d'observer le paysage ! Pas le temps de se reposer ! Pas le temps de contempler le soleil qui déclinait toujours un peu plus ! Pas le temps ! Et le premier rayon couchant colora le paysage d'or. Il glissa sur la Falaise au loin, coula sur les collines, et se répandit sur une crevasse rocheuse de forme arrondie, entourée d'un groupe de créatures à quatre pattes et aux yeux luisants ... Oui ... Oui ! La Grotte de la Lune ! Enfin ! Et autour de son entrée, une Meute rassemblée ... L'écureuil beige eut envie de crier sa joie. Mais le plus dur restait à venir. Les quatre écureuils s'arrêtèrent sur une colline surplombant la Meute. Celle-ci se trouvait précisément entre la surélévation de la Grotte de la Lune et celle, plus haute, de la colline. De là où ils étaient, les quatre rongeurs avaient une vue d'ensemble. En silence, il se firent passer les feuilles de la Ville des Bipèdes, et les frottèrent contre leur pelage. Rapidement, ils prirent l'odeur dérangeante de l'arbre qu'ils avaient découvert là-bas. Feuille de Menthe remarqua que Pupille Obscure s'était aussi imprégné des feuilles. Comptait-il se battre lui aussi ? Elle ne l'interrogea pas sur ses intentions. Son cœur battait trop fort pour cela, et ses membres tremblaient à la suite de l'effort qu'elle avait fourni. L'effort ... Pas seulement. La peur avait le dessus. Pourquoi, mais pourquoi avait-elle accepté le plan de Perle Ambrée !? C'était de la folie furieuse ! Non, ce n'était pas à elle d'y aller, pourquoi avait-elle pris la place de Feuille de Menthe !? Le plan, la guérisseuse le connaissait par cœur. Il était trop tard pour y changer quoi que ce soit ... Les larmes dans les yeux, Feuille de Menthe voulut empêcher Perle Ambrée d'y aller, elle agrippa son bras. Mais celle-ci se dégagea, brutalement. "Tu as promis", semblaient dire ses yeux bien ouverts. L'écureuil beige acquiesça silencieusement, lentement. Ses yeux embués lui criait qu'elle aurait dû être à sa place. Elle se recula d'un pas. Et Perle Ambrée s'élança ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 848
Date d'inscription : 17/01/2009


Devise : La Chance aide parfois, le Courage toujours !
Points d'expérience:
625/700  (625/700)

MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   Dim 25 Mar - 21:46

[ Terminé ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour vers l'horizon [ Perle Ambrée, Feuille de Menthe et Pupille Obscure ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feuille de Rêve :: Territoires Libres :: Ville des Bipèdes :: Maisons des Bipèdes-