AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Les rêves ouvrent la voie, cachée dans les sous-bois ...
 

Partagez | 
 

 Les liens du sang [ Lune de Miel et Perle Ambrée ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 848
Date d'inscription : 17/01/2009


Devise : La Chance aide parfois, le Courage toujours !
Points d'expérience:
625/700  (625/700)

MessageSujet: Les liens du sang [ Lune de Miel et Perle Ambrée ]   Sam 20 Oct - 19:00

Lune de Miel bondit de branches en branches avant de quitter le couvert des arbres. Elle s'avança, tête haute, pas à pas vers le rebord de la falaise. Ses yeux brillaient des larmes qui coulaient à l'intérieur d'elle-même à l'idée de tout ce qu'elle allait laisser derrière elle. Et pourtant, c'est sans remords qu'elle s'avança juste au bord, en équilibre instable. Des rochers en granit où elle se tenait, elle surplombait une immense plaine à l'herbe verte que la brise et la pluie faisait onduler comme un océan. C'est là que Lune de Miel avait décidé de sombrer. La douleur qui l'habitait était trop intense pour qu'elle puisse vivre avec. Il était trop tôt pour se reconstruire et la meneuse au pelage roux doutait d'y arriver un jour, du moins ici. Elle avait choisi l'inconnu. A présent il était temps d'assumer son choix. L'écureuil ferma les yeux et respira intensément. C'était sûrement la dernière fois qu'elle avait l'occasion de le faire. Elle écouta attentivement les bruits autour d'elle, la pluie qui tombait, déjà moins puissante, sur les feuilles des arbres, ainsi que les divers bruits fourmillants de vie de la Forêt Ancestrale. Ou serait-elle, bientôt ? Qu'y avait-il, après la mort ? Vu la façon dont Lune de Miel avait parlé au Clan de la Lune dernièrement, elle n'était pas certaine de pouvoir s'y réfugier. Et surtout, la question qui lui importait le plus : où était Pelage Automnal, enfin, plutôt Larme du Destin ? Il avait vécu plusieurs vie. D'abord celle au sein de son Clan, le Clan des Fougères, dont il n'avait jamais parlé à Lune de Miel. Sans Perle d'un Soir, jamais la meneuse n'aurait deviné. Puis sa vie de solitaire jeune et sans illusion, jusqu'à ce qu'il rencontre sa future compagne ... Et enfin, sa dernière vie de guerrier au sein même du Clan du Sable, voué à la seule protection de sa fille ... Tous deux, ils avaient sacrifié leur propre vie pour leur fille, alors qu'elle n'était encore qu'une jeune écureuil nouveau-née. Avaient-ils bien fait ? Écouter le Clan de la Lune, cela n'avait-il pas été se renier un peu soi-même ? Ils avaient écouté leur parole, leur prédiction, alors que pourtant rien ne les y obligeait. Ils étaient tous deux des solitaires, qui avaient été obligés de quitter leurs clans respectifs, et avaient trouvé le bonheur en se découvrant l'un l'autre. Alors pourquoi ? Pourquoi avaient-ils accepté de se soumettre à la loi des ancêtres ? Qu'espéraient-ils donc d'eux ? Certes, Lune de Miel et Larme du Destin avaient cru bien faire en décidant de protéger à tout prix leur fille, mais finalement ... Avaient-ils bien fait ? N'eut-il pas mieux fallu sacrifier un écureuil pour en sauver tant d'autres ? Mais Lune de Miel secoua lentement la tête, pétrifié sur son rocher glacé. C'était son cœur de mère qui lui soufflait que non, cela n'aurait pas été mieux. Et Lune de Miel eut peur lorsqu'elle se rendit compte que si c'était à refaire, elle referait sa vie comme elle l'avait vécue. Non, elle n'aurait pas le courage de s'opposer à la volonté du Clan de la Lune. Non, elle ne déciderai pas de rester solitaire alors que la place de chef de clan lui était offerte. Et oui, elle continuerai de sacrifier sa famille pour le pouvoir. La meneuse au pelage flamboyante sentit le froid s’immiscer à nouveau en elle, petit à petit. Elle s'assit sur la pierre de glace et serra sa queue contre elle pour se réchauffer. Mais qui était-elle donc ? Une écureuil prête à sacrifier son compagnon, sa propre fille, pour une place de chef du Clan de l'Aube qui ne la satisfaisait même pas ? Il eut été facile de penser qu'elle n'avait agit comme cela que pour le seul intérêt de la vie de sa fille. Mais ... était-ce vraiment le cas ? Les yeux perdus dans le vague, Lune de Miel commença à envisager sa vie d'une manière inhabituelle pour elle. Et si elle avait méritée tout ce qui lui était arrivé ? Et si tout ceci n'étaient que les conséquences d'actes qu'elle avaient fait inconsciemment, d'injustice qu'elle avait commises ? Ou si ... ou si tout cela remontait encore plus loin que ça ? Et brusquement, la meneuse replongea dans les vagues souvenirs de son enfance.

C'était une journée tranquille et vide comme toutes celles que les jeunes passaient à la pouponnière. Ce jour-là, Gland de Miel n'avait pas eu envie de jouer avec ses camarades. Elle s'était éveillée avec un drôle de pressentiment, comme un pincement au cœur, mais elle n'était pas parvenue à mettre le doigt sur ce que c'était précisément, comme lorsque ses rêves lui échappaient au réveil et qu'elle ne parvenait à les retrouver. Elle approchait déjà de ses six lunes et se doutait que son baptême prochain se préparait, mais ce n'était pas cela la cause de cette étrange impression. Non, ce jour-là, Gland de Miel avait eu l'impression ... d'être coupable. Et sans doute cela avait-il eu un lien avec l'échange que la jeune entendit par hasard entre ses parents dans le cours de la journée ...


* - Et pour Gland de Miel, doit-on lui dire ? Elle va passer apprentie maintenant, ce n'est plus une jeune dont chacun peut croire à l'innocence ... Tu sais très bien qui si quelqu'un le découvre, nous allons avoir de gros ennuis ! *

* - Je suppose qu'en temps que chef de Clan, il a le droit de savoir, mais ... Je ne pense pas que ce soit une bonne idée pour Gland de Miel ... *

* - Comme tu voudras ... Et à Gland de Miel, doit-on lui dire la vérité ? *

* - Elle est trop jeune pour comprendre ... *

Sur le coup, Gland de Miel n'avait pas comprit de quoi il s'agissait et avait oublié, mais elle gardait aujourd'hui de son souvenir une impression amère, comme celle d'avoir commis une faute sans le savoir. Lune de Miel inclina la tête en signe de profonde perplexité. Mais de quoi ses parents avaient-ils bien pu vouloir parler ? Nulle fois après cet instant elle n'avait entendu une autre allusion à cette "vérité" qu'elle ne connaissait pas. Ses parents étaient-ils morts trop tôt pour la lui apprendre ? Lune de Miel préférait croire ceci, plutôt que de penser qu'ils l'aient volontairement laissé dans l'ignorance ... Mais à présent, elle n'était plus sûre de rien. Que devait-elle faire ? Qu'avait-elle fait de si mal pour que cela soit même caché au chef de Clan ? Et, assise sur son rocher au bord du précipice, Lune de Miel se dit que finalement, elle se connaissait bien moins bien que ce qu'elle avait cru jusqu'alors. Elle ne se souvenait pas vraiment de ses premières lunes, c'est seulement autour de sa sixième lune que ses souvenirs se précisaient. Qu'avait-elle fait ... avant cette sixième lune d'existence ? Si plus rien n'avait de sens, même sa propre existence ... Il était temps ... de partir. Avec douceur, Lune de Miel se releva. Elle leva la tête, huma l'air frais. La crépuscule tombait sur la forêt, et la pluie avait cessée. La première étoile s'alluma dans le ciel comme un dernier espoir dans le cœur de la meneuse. Avait-elle le droit d'abandonner tout ça ? Elle s'était tant battue pour sa famille, puis pour son Clan ... Pouvait-elle laisser tout cela, tourner le dos à tout ce qu'elle avait jamais fait dans sa vie ? Il ne lui restait rien de ce qu'elle avait battit de son dur labeur, ni Clan, ni amour, ni même d'identité, mais tout était-il perdu pour autant ? Lune de Miel hésita, vacilla. La dernière décision est toujours la plus dure. Elle avait tant à découvrir encore, mais le pouvait-elle seulement ? Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, mais Lune de Miel aurait-elle la force de gravir à nouveau la colline de sa vie d'où elle venait de tomber, sans même être sûre que tout n'allait pas s'effondrer de nouveau autour d'elle ? C'était la troisième fois déjà qu'elle changeait de vie, sans jamais avoir eu le choix. La vie la malmenait comme un papillon dans la tourmente. Mais renoncer ... Il aurait suffit d'un signe pour que la chef décide de vivre. Mais le ciel demeurait désespérément muet. Exceptée cette première étoile, rien ne luisait dans la Toison Argentée. Le Clan de la Lune ne lui ferait aucun signe ce soir, Lune de Miel le savait bien. Pour une fois, c'était à elle et à elle-seule de prendre une décision. A quoi croyait-elle encore ? Ni en la vie, ni en son Clan, ni en elle-même ... Il lui restait à vivre pour les autres, ceux qui avaient besoin d'elle. Mais serait-elle utile à quelqu'un ? Petit-à-petit, l'écureuil se rappela tous ceux qui l'avait quitté bien trop tôt. D'abord Pelage Automnal bien sûr, puis Feuille Rousse, Cœur Verglacée ... Et tant d'autres ! Aujourd'hui, si elle disparaissait, quelqu'un s'en rendrait-il seulement compte ? Perle d'un Soir était-elle encore seulement vivante pour s'apercevoir de la disparition de sa chef ? Lune de Miel prit conscience que si elle mourrait, le Clan de l'Aube s'écroulerait. Non pas qu'elle lui était indispensable, mais c'était son rôle qui l'était. Sans chef, ni guérisseur, et peut-être même sans lieutenante, ce Clan n'avait aucune chance de survivre. Et si le Clan de l'Aube s'écroulait, les autres aussi suivraient. Alors quoi ? N'était-ce pas cela qu'elle voulait, en finir avec ses Clans et leur lois guidées par les anciens guerriers ? La chef au pelage roux soupira. Tout le paysage autour d'elle semblait s'être arrêté pour attendre sa décision. Seul le ploc discret d'une goutte d'eau tombant au sol rompait quelque fois le silence. "La Chance aide parfois, le Courage toujours", se remémora Lune de Miel. Et elle fit un pas en arrière. C'est alors que le bruit de pas derrière elle la fit sursauter ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 18/03/2009


Devise : Il n'y a point de secret que le temps ne révèle.
Points d'expérience:
135/200  (135/200)

MessageSujet: Re: Les liens du sang [ Lune de Miel et Perle Ambrée ]   Dim 21 Oct - 18:08

Perle Ambrée était perdue ... La personne la plus chère au monde à ses yeux venait de s’éteindre, à cause d'elle ... Il aurait fallu prévenir les autres écureuils qu'ils avaient les feuilles de platanes, mais comment ? Perle Ambrée s'était vengée en tuant de toutes ces forces Griffe Ensanglantée. Cela voulait donc dire que, non ?! Non ?! Perle Ambrée ne pouvait pas être une meurtrière ?! C'était impossible, la jeune écureuil rousse, au pelage doux comme de la soie, une meurtrière ?!

* Non, ce n'est pas possible ! Je ne peux pas avoir fait ça ! Je n'était pas moi ! *

Perle Ambrée eut l'impression que tout ce qui était au tour d'elle s'écroulait ... Elle était à côté de son ... père ...

- Pourquoi toi ? Pourquoi tu me laisses !?

L'écureuil balançait entre deux sentiments : la tristesse et la colère ... Il n'y avait donc que son père qui avait voulu sacrifier sa vie au lieu de la sienne. Son père était-il donc la seule personne qui tenait vraiment à elle ? Elle se demanda donc qui était sa mère. Était-elle morte elle aussi, tuée par un chien ? Tout allait beaucoup trop vite pour elle ! Elle décida de vivre l’instant présent, car ses amis avaient besoin d'elle ! Feuille de Menthe était en train de se battre, elle lui donna un petit coup de main. Son amie arrêta de combattre pour s'occuper des blessés.

* Qui est ma mère ? Le dernier regard de Larme du Destin se portait vers ... Lune de Miel ?! *

Cette mystérieuse mère serait-elle donc ... Lune de Miel ?! C'était juste impossible. Ils n'avaient pas montrés qu'ils se connaissaient avant qu'il soit dans la Grotte de la Lune. Elle, Perle Ambrée être la fille du chef exemplaire ?!

* Quand on y pense, elle me ressemble comme deux gouttes d'eau ... *

D'ailleurs en parlant de gouttes d'eau, la pluie était froide et violente, même si elle s'était calmée. Elle chercha des yeux Lune de Miel, elle était introuvable ! La lieutenante leva les yeux au ciel pour demander de l'aide au Clan de la Lune, et là ?

* Que fait Lune de Miel sur la falaise ?! *

Lune de Miel était bel et bien sur la falaise, elle avait l'air de réfléchir ...

* Elle va se suicider ! *

Perle Ambrée courut de toutes ses pattes, elles ne les sentaient plus. Il fallait à tout prix l'en empêcher ! La lieutenante arriva en haut de la falaise essoufflée, mais il ne fallait pas s'arrêter. Chaque heure, chaque minute, et chaque seconde comptaient. C'était comme un compte à rebours, son cœur faisait autant de bruit que l'orage. Elle vit enfin Lune de Miel, elle avait d'ailleurs l'air surprise de la voir.

- Je sais que tu es ma mère ! Alors je t'en supplie ne fait pas ça ! Pour moi, pour lui, et pour ton clan ...

Perle Ambrée lui disait quelques mots tout en calmant sa respiration.

- Si tu sautes, je saute !

Lune de Miel avait l'air perdue ... Les deux écureuils se regardaient droits dans les yeux, dans leurs larmes surtout ... On arrivait à peine à voir la couleur de leurs yeux, ils étaient rouges : de colère, de pleurs ...

- Pourquoi tu ne m'as jamais rien dit, même pas un signe !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 848
Date d'inscription : 17/01/2009


Devise : La Chance aide parfois, le Courage toujours !
Points d'expérience:
625/700  (625/700)

MessageSujet: Re: Les liens du sang [ Lune de Miel et Perle Ambrée ]   Ven 26 Oct - 20:33

Perle Ambrée. Elle se tenait devant Lune de Miel, haletante, le pelage luisant de pluie. Sur ses cils, on devinait de la rosée, ou peut-être des larmes. Un rapide battement de paupière camoufla ses yeux limpides comme on cacherait un trésor. Ses côtes se soulevaient et son souffle résonnait dans le silence de l'air. Elle était tellement vibrante de vie ... Lune de Miel la détailla avec l'étonnement d'un être trop habitué à souffrir. Elle n'avait pas vu de beauté si fragile et vulnérable depuis bien longtemps, comme une fleur à peine sortie de son bourgeon. Perle Ambrée avait la délicatesse d'une fleur des champs, inattendue et surprenante. Sa jeunesse et sa fraicheur contrastaient avec les corps décharnés des écureuils de la grotte. Qui donc avait guidé ses pas jusqu'en haut de la falaise où se tenait sa mère ? Qui avait aimanté son regard pour qu'elle l'aperçoive à temps ? On pourrait nommer cela hasard, si le hasard existait. Comme une hirondelle affolée, la lieutenante palpitait tout en suppliant sa mère du regard. "Oui ... C'est ma fille.", pensa Lune de Miel. Et elle ressentit un nouveau sentiment, comme une envie de protéger cet être vulnérable venu pour la sauver.

* - Je sais que tu es ma mère ! Alors je t'en supplie ne fait pas ça ! Pour moi, pour lui, et pour ton clan ... * Après une légère pause, Perle Ambrée renchérit. * Si tu sautes, je saute ! *

Lune de Miel leva sa noble tête trop pleine de douleur pour plonger ses yeux dans ceux de sa fille. Elle ne comprenait pas. Pourquoi son enfant choisirait-il de la suivre dans son propre destin ? Elle avait toute la vie devant elle, l'amour l'attendait au détour du chemin, et elle était plus belle que bien d'autres écureuils de son âge. Que lui manquait-il sinon, il est vrai, une famille ? Mais le Clan du Sable avait pris ce rôle et il avait accueilli cette jeune comme on recueille un oiseau blessé. Aujourd'hui, qui se souvenait que Perle Ambrée n'était pas née au sein du Clan du Sable ? Elle avait su trouver sa place et sans doute ne comprenait-elle pas pourquoi sa mère n'était pas originaire du même Clan qu'elle. "J'ai tant de choses à te dire", songea Lune de Miel. Mais elle ne dit mot. Elle avait peur de faire fuir cette créature nimbée de pluie si elle lui parlait. Et c'était Perle Ambrée, sa propre fille, la chair de sa chair ! Diffus au centre de Lune de Miel progressait un sentiment doux et chaud, qui lui mettait les larmes aux yeux. Plus encore que de l'amour maternelle, c'était de la fierté qui l'habitait. D'entre tous les vénérables guerriers du Clan du Sable, c'était sa fille qui avait été choisie pour être lieutenante ! De tous les écureuils, elle seule avec quelques amis avait osée braver les règles établies pour chercher à vaincre les chiens. Et cela avait payé, la mort de Griffe Ensanglantée en était une preuve bien suffisante. Et d'après l'odeur acre qui s'échappait de son pelage imprégné, Lune de Miel devinait que les plantes n'y étaient pas pour rien. En temps qu'ancienne solitaire, elle connaissait des rudiments de guérisseuse et savait qu'aucune plante de la Forêt Ancestrale n'avait cette odeur, si différentes des fragrances fuitées des bois.

* - Pourquoi tu ne m'as jamais rien dit, même pas un signe ! *

Lune de Miel hocha lentement la tête. Oui, la seule erreur qu'elle ai jamais faite, obéir au Clan de la Lune contre ses propres opinions et intérêts. Si elle n'avait pas accepté de les abandonner, de si nombreuses lunes auparavant ... Non, il ne servait à rien de remuer le passé. Mieux valait accepter le présent et se battre pour le rendre meilleur. Après tout, elle avait eu ses instant de faiblesse, et n'y pouvait plus rien dorénavant. A présent, elle savait que dans la vie, il faut toujours s'écouter soi-même, écouter son cœur et s'exhorter à l'amour. Être tolérant avec les autres, ne pas leur en vouloir de leurs erreurs, mais toujours garder sa liberté de pensée. Et surtout, toujours vivre en accord avec ses propres valeurs sans se les laisser dicter. Tels étaient les principes que Lune de Miel avaient découverts tout au long de sa vie. Il important maintenant de vivre en harmonie avec ceux-ci. Et qu'advienne que pourra. Et à présent que Lune de Miel se retournait sur sa vie passée, elle se rendait compte que bien souvent elle s'était oubliée elle-même pour servir les autres, qu'elle leur avait sacrifié sa propre vie, mais ... qu'elle ne recevrait jamais rien en retour. La vie était injuste, d'ailleurs cette phrase soulevait comme un écho, une résonance particulière dans l'esprit et dans le cœur de la chef du Clan de l'Aube. C'était Pelage Automnal qui lui avait dit cela, bien des lunes auparavant, alors qu'elle n'était qu'une jeune guerrière injustement bannie de son Clan ... Et à présent ... Non, Lune de Miel ne pouvait se résoudre à accepter la mort de Larme du Destin. Elles avaient été si soudaines, ces retrouvailles guidées par le hasard, parmi les multitudes de silhouettes décharnées peuplant la grotte ... Et fallait-il donc qu'à peine retrouvé, elle le perde de nouveau, à tout jamais !? Mais pourquoi ? Qu'avait-elle donc fait de mal pour justifier son existence malmenée par les vents changeants ? Elle s'était toujours efforcé de faire ce qui lui été apparu comme le plus juste, sans doute s'était-elle trompée quelques fois, mais elle n'avait jamais voulu faire de mal à quiconque. Toute aigreur l'avait quittée, toute colère s'était enfuie. Il ne restait plus en elle qu'un immense ciel de chagrin, parsemé de brillantes étoiles d'amour. L'écureuil au pelage roux leva le regard vers le ciel baignant dans ses couleurs crépusculaires, tournant le dos à sa fille. Et soudain, elle aperçu, juste devant elle, la première étoile s'allumer. Elle scintillait d'un éclat peu commun, majestueuse dans le ciel qui tournait aux sombres couleurs abyssales de l'absence de jour. Lune de Miel hocha lentement la tête en un silencieux et dernier hommage pour celui qu'elle avait tant aimé. "Je ne t'oublierai jamais ...", promit la meneuse ...

- Viens ... Nous n'avons plus rien à faire ici.


Lune de Miel avait perdu toute notion du temps, mais cela devait faire bien longtemps qu'elle était sur la falaise, à observer chaque étoile s'allumer tour à tour, comme autant de valeureux guerriers qui revenaient à la vie, soir après soir. A présent, seule la lueur de la lune éclairait les deux écureuils côte à côte. Perle Ambrée avait respecté le long silence de Lune de Miel, mais à présent ses yeux brillants de larmes interrogeaient sa mère, semblait lui demander pourquoi elle ne répondait pas à ses questions. Le silence était profond dans la Forêt Ancestrale, et Lune de Miel devina que la bataille était terminée. Marchant lentement vers la scène de massacre, la chef remarqua que les ceux membres de la Meute du Sang encore présents étaient agonisant ou allongés de tout leur long dans la poussière maculée de sang. Les hurlements des envahisseurs avaient cessés, les chiens n'aboieraient désormais plus. Sans doute les derniers survivants avaient-ils fuit loin de ces bois qu'ils avaient volé et qui ne leur appartenaient plus à présent. Lune de Miel n'avait pas assisté à la fin de la bataille, mais elle voyait bien le nombre de victimes que la bataille avait laissé. Leur victoire avait un goût amer. Et, tandis qu'elle descendait prudemment vers le champs de bataille, toujours suivie de Perle Ambrée, la chef du Clan de l’Aube songea qu'il leur faudrait du temps, à tous, pour se reconstruire. Chacun avait perdu un ami, un parent, dans la meurtrière bataille. Et même à présent que tout était fini, aucun écureuil ne riait, tous étaient encore désorienté par l'immensité du nombre de ceux qu'ils avaient perdu à jamais. Lune de Miel se devait de les aider, malgré sa propre souffrance. Elle ne pouvait pas partir maintenant, malgré son envie de se recroqueviller seule dans un coin comme un animal blessé. Sans doute le temps était-il venu de révéler son histoire à tous. Le Clan de l'Aube aurait beaucoup à faire avant que l'on retrouve les guerriers puissants qui l'habitaient autrefois, au lieu de ces créatures décharnés au pelage taché de boue et de sang, mais sa meneuse était encore là pour lui. Et en voyant un pelage blanc qui incarnait autrefois la chef du Clan des Nuages, elle compris que ce n'était pas donné à tous. Elle ne pouvait pas les abandonner. Lorsque que Lune de Miel posa la patte au centre de la Clairière aux Tilleuls, le silence se fit, plus personne ne bougea. Lune de Miel savait qu'ils s'attendaient à ce qu'elle les guide, elle savait que c'était son rôle, du moins pour son propre Clan. Cependant sa popularité était plutôt importante et chacun la respectait, quel que soit son Clan. Ils lui seraient reconnaissant de les aider pour le moment, alors que les autres chefs étaient introuvables. A présent, c'était à elle de jouer.


Dernière édition par Lune de Miel le Mer 30 Jan - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Chef de Clan
Chef de Clan


Féminin
Nombre de messages : 848
Date d'inscription : 17/01/2009


Devise : La Chance aide parfois, le Courage toujours !
Points d'expérience:
625/700  (625/700)

MessageSujet: Re: Les liens du sang [ Lune de Miel et Perle Ambrée ]   Sam 1 Fév - 20:52

[ Terminé ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Les liens du sang [ Lune de Miel et Perle Ambrée ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les liens du sang [ Lune de Miel et Perle Ambrée ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feuille de Rêve :: Territoires Libres :: Falaise Mystérieuse :: Clairière aux Tilleuls :: Plaine Ombragée-